soleil

Pot Rando'Club   à Perpignan - Randonnées, Raquettes ...

Nous sommes le Dimanche 04 juin 2023    Nous fêtons les : Clothilde - Clotilde -   Demain : Boniface - Igor -

Pot Randos Club

Image aléatoire

Venez nous rejoindre pour randonner en toutes saisons dans nos belles Pyrénées (Pyrénées-Orientales, Aude, Ariège, Catalogne...)
Deux niveaux sont proposés :

  • Groupe montagnards : 6 à  8 heures de marche, dénivelé positif d'environ 1000 mètres. Raquettes / crampons en période hivernale.
  • Groupe randonneurs : 4 à  6 heures de marche, dénivelé de 100 à  400 mètres, avec généralement une grillade proposée lors de la pause méridienne.

Ces randonnées se pratiquent le dimanche et parfois sur le weekend avec bivouac, refuge ou gîte.
Vous pouvez consulter le programme du semestre en cliquant sur la rubrique "Programme" en haut de la page.

!Pour participer à  une première sortie, veuillez préalablement prendre contact avec l'organisateur de la randonnée .

Didier 06 45 67 54 42 - Jean-François 06 20 40 63 05 - Guillaume 06 89 62 03 00 - Cathy 06 52 14 10 16
Jean A 06 63 80 33 35 - Daniel 06 67 39 17 10

Ensuite, il vous suffira de vous rendre sur le lieu de rendez vous à  l'heure indiquée, en principe sur le parking de la piscine du Moulin à  Vent à  Perpignan.
Vous choisirez alors soit, à  titre d'essai, de ne prendre que l'assurance/participation à  cette randonnée (3 euros), soit de souscrire à  la cotisation annuelle incluant la licence (35 euros)
Pour nous rendre sur le lieu de départ de la rando, nous pratiquons habituellement le covoiturage.


Liens : Chants d'oiseaux - Guide de la Nature - Flore - FSGT - Généalogie catalane partielle -
Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105

Dimanche 6 novembre 2022 La seigneurie de Hortoux à Feuilla (Fitou)

image
Le nom d’HORTOUX, pour beaucoup de visiteurs et de passants, est resté longtemps associé aux ruines
du cortal. La tour qui se tient en retrait, quasi inaccessible dans son labyrinthe de verdure, n’était connue que de quelques initiés, de médiévistes et bien sûr des feuillantins. Une histoire de famille en quelque sorte.
Le toponyme désigne les « jardins » qui occupaient une place importante dans l’économie médiévale. Le nom de lieu Horte est répandu au Moyen Âge, l’ort étant une des composantes principales de village : on en compte pratiquement autant qu’il y a d’ostal. Pour en savoir plus il fallait, et il faut encore remonter la combe et le temps.
Les habitants de Feuilla disent « tour de la Ville » ou tout simplement « la Ville » comme le note le cadastre. Et le viticulteur ou le chasseur pour leurs activités, s’en vont malicieusement « à la Ville ».
En général cette appellation de ville, traduction du latin classique villa désigne un domaine rural, entre en composition avec de nombreux épithètes (Villeneuve, Villerouge, Villesèque…) mais l’emploi isolé du nom « Ville » de par son absence de connotation suscite sa part de mystère…

lien(s) : La seigneurie de Hortoux à Feuilla

Les 29 et 30 octobre 2022, El Puig dels Tres Vents*** 2731m - avec refuge non gardé

image C’est du petit hameau de Leca situé en amont de Corsavy que nous débuterons notre marche d’approche après avoir pris le repas sur l’esplanade herbeuse près des voitures. En deux heures environ, sur un agréable sentier au travers de la forêt, nous atteindrons notre abri. Il sera alors temps de préparer chaudement notre gîte pour la nuit qui arrive déjà tôt en cette période de l’année.
Au matin nous quitterons rapidement la zone boisée par une steppe d’altitude pour une large crête herbeuse qui, progressivement, deviendra plus minérale jusqu’à atteindre notre objectif. Il sera alors temps de nous réconforter devant le spectacle grandiose que nous donneront les géants du Canigó. Le retour se fera par le même itinéraire jusqu’au refuge où nous aurons la possibilité de terminer notre marche par un sentier peint aux couleurs automnales et différent de celui de la veille…

 

Dimanche 23 octobre 2022 Corbera*

image
Les collines de l’Aspre qui dominent le site et la vallée de la Têt ont été très tôt occupées, dès le Néolithique ; en témoignent les trois dolmens au-dessus de l’ermitage de Saint Maurice et les vestiges de la grotte de Montou.
Corbera fait partie de ces agglomérations dont la situation géographique s’est modifiée au fil des siècles. C’est au cours du Xe s. que deux villages sont mentionnés à plusieurs reprises :
il s’agit de Vallventosa (vallée venteuse) et Corbera. Ce Corbera est cité en 953 mais ne correspond à aucun des trois villages que nous connaissons aujourd’hui et qui se trouvent sur le même territoire à savoir
 Le vieux village en ruines près du château : Corbera de Dalt
 L’actuel village de Corbera : les Cortals ou Corbera del Mig
 Corbera les Cabanes
La présence de l’église romane St Pere del Bosc sur une petite éminence au sud-est de la Coume permet de situer le premier Corbera. Cette église, citée en 1163 dans une liste des possessions de St Martin du Canigou demeurera paroissiale jusqu’au XVIIe s. Son cimetière, où l’on trouve de nombreuses tombes médiévales, sera utilisé jusqu’à la fin du XIXe s.

lien(s) : Corbère les Cabanes    L'Ermitage de St Maurice

dimanche 16 octobre 2022 Randonnée gastronomique en Vallespir NOTRE DAME DU CORAL**

image Nous renouons cette année avec la randonnée gastronomique.
C’est avec plaisir qu’après une « petite » montée à partir de Prats nous nous attablerons au gîte de Notre Dame du Coral.



 

Dimanche 9 octobre 2022 - Le Fort Saint Elme**

image
Durant toute l'époque médiévale le port de Collioure fut le débarcadère de Perpignan et du Roussillon parce qu'étant le seul mouillage abrité de la côte. En un temps où la voie maritime était souvent le moyen de communication le plus pratique et le plus rapide, les ports étaient d'une importance capitale.
Collioure possédait alors non seulement de nombreux bateaux de pêche mais encore une flotte de commerce
fréquentant tout le pourtour du bassin méditerranéen.
C’est là que débarquaient aussi troupes, vivres et munitions destinés à la défense de la province, l'escadre
elle-même y était souvent ancrée.
Ainsi des impératifs économiques et stratégiques expliquaient l'absolue nécessité de fortifier la ville et de la maintenir en état de défense. De port marchand actif jusqu'au XVIIème siècle, Collioure se transformera par la
suite en port de guerre; la nouvelle agglomération deviendra une forteresse.

En 1538, Charles Quint vint inspecter la frontière et, à la suite de cette visite, on renforça la protection extérieure
de la place dont la faiblesse était précisément de pouvoir être bombardé à partir des collines environnantes qui la dominent.
Ainsi furent entourées d'une enceinte en forme d'étoile, au nord, la tour Ste-Thérèse (remplacée plus tard par le fort Mirador) et au sud, la tour Saint-Elme. Le nom proviendrait de la corruption de St-Erasme qui était le protecteur des marins. Une tour à signaux s'élevait au XIVs à cet emplacement, on l'appelait la Guardia.
A la fois donjon et citadelle elle dominait la ville et le port. Bâtie à un endroit exceptionnel elle en interdit
l'approche par le sud et en assure la surveillance des côtes........

lien(s) : Descriptif

version php = 8.1.19    Administration  -  site créé par Denis Lambert, à Perpignan. Pour tout renseignement, contactez Villa Flore
Nb total de visiteurs: 226247 Nb de visiteurs aujourdhui: 27 Nb visiteurs connectés: 2 - Referencement Google On n'hérite pas de la terre de ses parents ... On l'emprunte à ses enfants (Saint-Exupéry) ... Protégeons la ...