Il y a 20 photos transférées Pot'Randos randonnees Perpignan Pyrenees Orientales raquettes - Afficher Page 1
soleil

Pot Rando'Club   à Perpignan - Randonnées, Raquettes ...

Nous sommes le mercredi 29 mai 2024    Nous fêtons les : Adhémar - Aymar - Aymard - Maximin -   Demain : Ferdinand - Janin - Janine - Janne - Jeanine - Jeanne - Johanna - Johanne - Loraine -

Pot Randos Club

Image aléatoire

Venez nous rejoindre pour randonner en toutes saisons dans nos belles Pyrénées (Pyrénées-Orientales, Aude, Ariège, Catalogne...)
Deux niveaux sont proposés :

  • Groupe montagnards : 6 à  8 heures de marche, dénivelé positif d'environ 1000 mètres. Raquettes / crampons en période hivernale.
  • Groupe randonneurs : 4 à  6 heures de marche, dénivelé de 100 à  400 mètres, avec souvent une grillade proposée sur aire aménagée en période autorisée lors de la pause méridienne.

Ces randonnées se pratiquent le dimanche et parfois sur le weekend avec bivouac, refuge ou gîte.
Vous pouvez consulter le programme du semestre en cliquant sur la rubrique "Programme" en haut de la page.

!Pour participer à  une première sortie, veuillez préalablement prendre contact avec l'organisateur de la randonnée .

Didier 06 45 67 54 42 - Jean-François 06 20 40 63 05 - Guillaume 06 89 62 03 00
Cathy 06 52 14 10 16 Jean 06 63 80 33 35
Daniel 06 67 39 17 10 Dominique06 35 31 37 54

Ensuite, il vous suffira de vous rendre sur le lieu de rendez vous à  l'heure indiquée, en principe sur le parking de la piscine du Moulin à  Vent à  Perpignan.
Vous choisirez alors soit, à  titre d'essai, de ne prendre que l'assurance/participation à  cette randonnée (3 euros), soit de souscrire directement à  la cotisation annuelle incluant la licence (35 euros)
Dans les deux cas un certificat médical de non contre-indication à la pratique de la randonnée est exigé.
Pour nous rendre sur le lieu de départ de la rando, nous pratiquons habituellement le covoiturage.


Liens : Chants d'oiseaux - Guide de la Nature - Flore - FSGT - Généalogie catalane partielle -
Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57

.

Vous pouvez lire ci-après le détail des prochaines sorties dont le programme est établi
Vous pouvez également consulter le calendrier complet en cliquant sur l'onglet "programme" situé dans le bandeau orange en haut de page

 

Dimanche 2 juin 2024 Puig de les Agudes*** (1974m)

Durée : 6 h 00
Dénivelé : 1050 m (cumulés)
Difficulté : moyenne
Repas : tiré du sac…
Départ : 7H00 au parc des sports de Perpignan (présence non assurée)
7h15 parking de covoiturage du Mas Sabole
Conditions : Licence annuelle 35€

Cette sortie sera l’occasion de retrouver le Ripolles et le Vall de Camprodon de l’autre côté de la frontière du col d’Ares en Catalogne sud. La randonnée s’effectue à partir du village de Villalonga de Ter. Cette commune a toujours vécue du pastoralisme, à partir des années 60 on est passé de l’élevage ovin à l’élevage bovin. Nous retrouverons donc des vaches tout au long de notre balade, et avec un peu de chance nous apercevrons à nouveau des isards. En effet c’est dans la région du Ripolles qu’on trouve la plus grande population d’isards de Catalogne.
Pour débuter la randonnée nous irons à la rencontre d’un autre animal, plus légendaire, le dragon qui domine un léger promontoire rocheux en hauteur du village : el mirador del drac. Après ce point de vue original nous retrouverons le GR210 et nous suivrons la direction de Setcases. Cette portion de GR sera assez courte, et une partie hors sentier assez pentue nous permettra de rejoindre sans difficulté la Serra Llevada, grâce à une clôture qu’on longera tout au long de la montée.
Une fois la première Serra atteinte, des pistes nous amènerons à la Serrat de Sant Pere puis une bonne montée nous permettra d’atteindre le sommet du Puig de les Agudes.
A partir de là en fonction du temps (météo et horaires) nous pourrons rejoindre un second sommet à peine plus haut. En suivant la ligne de crête nous traverserons le Pla Rodo et le Pla de les Bigues pour atteindre le col de Lliens en empruntant un bout de GR11. Du col, une dernière ascension permet d’arriver au Puig Sistra (1990 m).
Pour la descente nous retrouverons de manière très éphémère à nouveau le GR11, puis nous contournerons le Puig de les Agudes. Des pistes nous permettrons de redescendre sur le hameau de Llebro. De là nous suivrons à nouveau le GR210 qui nous amènera au village initial de Villalonga de Ter.
Pour tout renseignement :Jean : 06 63 80 33 35 Didier : 04 68 92 91 05

 

.

Ci-après, visionnez les commentaires des randonnées réalisées durant les dernières années
et retrouvez les albums correspondants depuis 17ans en cliquant sur l'onglet "photos" dans le bandeau orange en haut de la page

 

Dimanche 26 mai 2024 Cim dels Cums***


En cas de mauvais temps sur ce secteur, je prévois un plan B sur les Albères où la météo est annoncée plus clémente. Dans ce cas le départ du Moulin à Vent sera à 8h30. Vous recevrez un message samedi, fin d’après-midi.

 

Dimanche 19 mai 2024 Rennes-le Château*

image

On ne vient pas à Rennes-le-Château par hasard… c’est qu’elle est incontournable, l’affaire de l’abbé Saunière et de son trésor !

Le mystère s’est échafaudé à partir de la découverte par l’abbé Bérenger Saunière, à la fin du XIXe siècle, d’un prétendu « trésor ». Dans l’arrière-pays audois à cette époque, il n’y avait rien d’autre pour expliquer la fortune, apparemment soudaine, d’un curé de campagne.
Sa fortune, l’abbé Saunière la doit à un trafic d’honoraires de messes, organisé méthodiquement et sur une grande échelle. Ses carnets de compte en font foi.
Quant au « trésor », qu’il soit monétaire, documentaire ou archéologique, qu’il révèle ou non un quelconque secret dont la divulgation ou la dissimulation aurait été monnayable, la polémique nourrit les spéculations les plus extravagantes depuis plus d’un demi-siècle.
Le voile aurait sans doute été levé depuis longtemps si cette mythographie effrénée n’avait pas étouffé tout débat scientifique et fait fuir les historiens et archéologues sérieux.

lien(s) : la journée    Histoire

Dimanche 12 mai 2024 Le Pic des Quatre Termes***

image De la vallée heureuse, une belle montée parmi les fleurs et les chants d'oiseaux, mène gracieusement à la crête frontalière jusqu'au pic des Quatre Termes, point culminant partagé par plusieurs communes : Sorède, Argelès, Cantallops et Espolla.
Après un parcours sur la crête dominante, la descente s'effectuera par un autre itinéraire qui variera selon le temps.

 

Dimanche 5 mai 2024 - Lamanère**

image
LE VILLAGE LE PLUS AU SUD DE FRANCE
Petite commune des Pyrénées-Orientales, en Haut-Vallespir, nichée dans un écrin de verdure, le village, le plus au Sud de la France Continentale est un point de départ idéal pour de belles randonnées, ainsi qu’un lieu au riche patrimoine, historique et culturel qui mérite qu’on s’y attarde.
Créés au Xe siècle, les lieux dits de Lamanère, Labadie, Serralongue et le Grau étaient regroupés en une seule communauté. Il est à noter que Lamanère était située à l’extrémité d’un axe de communication important vers le Ripollès depuis le pont de la Vierge Marie au col de Malrems sur la frontière actuelle.
La paroisse de Serralongue a été créée en 988, le château de Cabrens est cité au XIe siècle. Dédiée à saint Sauveur, l’église de Lamanère a été consacrée en 1378, Sainte-Christine en 1255, et l’hôpital des pauvres de Jésus Christ en 1396. Les mas de la Sadella, de Lestenoses, du Pla del Boix sont très anciens (le plus ancien cité est celui de La Sadella, en 1323).
En 1370, a eu lieu le premier recensement de population, Serralongue et ses annexes comptaient 50 feux et Saint-Laurent 42. La population s’est effondrée dès la fin du XIVe siècle à cause de l’épidémie de peste noire et des exactions en 1417 du baron Gérard de Rocaberti.
En 1730, Serralongue comptait 88 feux, derrière Saint-Laurent (251) et Prats de Mollo (490). En 1806 Lamanère comptait 679 habitants, Serralongue, 640. Au milieu du XIXe siècle, on dénombrait 864 habitants à Lamanère et 900 à Serralongue ; en 1901 Lamanère compte 510 habitants, Serralongue 750.
LES MINES : Au XIVème siècle, elles ont donné leur nom au village, provenant du bas-latin « MINERA » signifiant minerai. La première mention de son vocable apparaît en 1323. La tradition admet que leur exploitation remonterait aux Romains présents dans la région.
Les premières prospections connues sont attestées à la fin du XIIIème siècle et au début du XIVème siècle, comme un peu partout dans le Vallespir.
L’apparition des forges à technique hydraulique contribua à l’exploitation de nombreux gisements que de multiples actes confirment sur le territoire de Lamanère au XVème siècle.

lien(s) : Lamanère

Dimanche 28 avril 2024 - Pic d’en Serradel***

image Cette rando originale débutera près de Rodes, nous longerons deux lignes de crêtes parallèles qui nous offriront de jolis panoramas au pied du Canigou.
La première montée nous mènera à l’église Notre-Dame de Domanova datant du XIIIème siècle. Par la suite nous continuerons à grimper en suivant la ligne de crête pour atteindre deux sommets, le pic dels Evangelis et le Roc de l’Amorriador. Nous pourrons alors admirer une dalle gravée qui date de l'époque mégalithique. C’est aussi à ce niveau où un sentier en balcon nous permettra de changer de ligne de crête et atteindre le coll des Arques.
Sur la seconde ligne de crête nous découvrirons le ''Cementeri dels Moros'' et sa dalle gravée, de 5 croix et cupules. Une zone plate en contrebas sera idéale pour la pause déjeuner.
Il resterait alors plus que deux sommets, le Pic d’en Serradell et la Roca Roja, avant d’entamer la longue descente vers Rodes.

 

Dimanche 21 avril 2024 Jujols**

image Entre Serdinya et Olette la rive gauche de la Têt est coupée par deux ravins (Claraneil et Lavall) entre lesquelles s’élèvent des collines escarpées, contreforts de la montagne qui sépare cette vallée de celle de Conat ; à mi- pente, sur les hauteurs, se niche à 960m d’altitude le village de Jujols dont le territoire s’étend des bords de la Têt jusqu’au sommet du mont Coronat entre 550m et 2132m d’altitude.
La 1ère mention connue de Jujols, Iullols, remonte à l’an 930.Jujols apparaît à l’origine comme une portion de la Séjonie ou Sajonia du Conflent qui était au Moyen Age unecirconscription judiciaire dont Serdinya était le siège ; elle était administrée par un officier de justice (saig en catalan).
Les souverains du pays s’en étaient réservés la juridiction mais ils en avaient aliéné le domaine en y créant quelques fiefs de chevaliers. Ses terres étaient possédées à titre allodial par quelques familles établies à Villefranche à la fin du XIIIe siècle.
En 1265, Guillem de Cornillach de Villefranche achète cette seigneurie au roi Jacques 1er d’Aragon et le transmet à ses descendants.........

lien(s) : Jujols

14 avril 2024 - Pic de Cortal Rosso *** (2692m)

image L’itinéraire en boucle proposé débute du Coll Pimorent. Dans un premier temps nous nous orienterons vers le sud-est afin de contourner le massif imposant de la Serra de les Lloses et suivre sur plusieurs kilomètres la piste dominant le Rec de Cortal Rosso. Nous la quitterons au niveau de la prise d’eau pour nous diriger droit sur la crête menant de la Portella de Lanós au Puig Pedrós, que nous gravirons (la crête) jusqu’à notre objectif, le Pic de Cortal Rossó. Là, notre "volonté insatiable" nous poussera à prolonger notre ascension d’une centaine de mètres afin d’atteindre la ligne de partage des eaux entre Méditerranée et Océan Pacifique et nous y installer pour la pause bien méritée. Nous serons alors sur le Puig de Coma d’Or.
Nous redescendrons par la classique Coma d’en Garcia.

 

version php = 8.1.28    Administration  -  site créé par Denis Lambert, à Perpignan. Pour tout renseignement, contactez Villa Flore
Nb total de visiteurs: 258323 Nb de visiteurs aujourdhui: 45 Nb visiteurs connectés: 4 - Referencement Google On n'hérite pas de la terre de ses parents ... On l'emprunte à ses enfants (Saint-Exupéry) ... Protégeons la ...