soleil

Pot Rando'Club   à Perpignan - Randonnées, Raquettes ...

Nous sommes le Dimanche 23 janvier 2022    Nous fêtons les : Barnard -   Demain : Fr. de Sales - Paco - Paquito - Soizic - Tim -

Pot Randos Club

Image aléatoire

Venez nous rejoindre pour randonner en toutes saisons dans nos belles Pyrénées (Pyrénées-Orientales, Aude, Ariège, Catalogne...)
Deux niveaux sont proposés :

  • Groupe montagnards : 6 à  8 heures de marche, dénivelé positif d'environ 1000 mètres. Raquettes / crampons en période hivernale.
  • Groupe randonneurs : 4 à  6 heures de marche, dénivelé de 100 à  400 mètres, avec généralement une grillade proposée lors de la pause méridienne.

Ces randonnées se pratiquent le dimanche et parfois sur le weekend avec bivouac, refuge ou gîte.
Vous pouvez consulter le programme du semestre en cliquant sur la rubrique "Programme" en haut de la page.

!Pour participer à  une première sortie, veuillez préalablement prendre contact avec l'organisateur de la randonnée .

Didier 06 45 67 54 42 - Jean-François 06 20 40 63 05 - Guillaume 06 89 62 03 00 - Cathy 06 52 14 10 16
Jean A 06 63 80 33 35 - Daniel 06 67 39 17 10 - Jean D 06 72 78 26 58 -

Ensuite, il vous suffira de vous rendre sur le lieu de rendez vous à  l'heure indiquée, en principe sur le parking de la piscine du Moulin à  Vent à  Perpignan.
Vous choisirez alors soit, à  titre d'essai, de ne prendre que l'assurance/participation à  cette randonnée (3 euros), soit de souscrire à  la cotisation annuelle incluant la licence (35 euros)
Pour nous rendre sur le lieu de départ de la rando, nous pratiquons habituellement le covoiturage.


Liens : Chants d'oiseaux - Guide de la Nature - Flore - FSGT - Généalogie catalane partielle -
Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93

.

Vous pouvez lire ci-après le détail des prochaines sorties dont le programme est établi
Vous pouvez également consulter le calendrier complet en cliquant sur l'onglet "programme" situé dans le bandeau orange en haut de page

 

Dimanche 23 janvier 2022 - Portella Blanca d’Andorra*** - Raquettes

image Dénivelé : 1000 m
Difficulté : Sportif
Durée :6h30
Repas : tiré du sac
Equipement : Hiver - raquettes (crampons souhaitables)
Rendez-vous : 7h au parking de la piscine du Moulin à vent de Perpignan ou 7h30 parking Marquixanes ou 9h15 Porta, face au bar-hôtel quitter la RN 20 pour passer sous la voie ferré et partir à gauche sur 300m jusqu’au pont.
Conditions : assurance journalière 3€ ou Licence annuelle 35€.
Je serai à Marquixanes.

Au fil d’une montée régulière et tranquille, dans le fond d’une vallée suffisamment large et ouverte pour être lumineuse, mais bordée de pics rocheux dans un cadre grandiose, vous traverserez l’ensemble des étages montagnards, jusqu’à un large col d’altitude, à la frontière des trois pays : Andorre, Espagne, France. (en cas de mauvais temps la cabane de Campcardos nous sera offerte).
Pour se renseigner et s’inscrire, une adresse : didier.otero1@gmail.com - 04 68 92 91 05 laissez un message.

 

Dimanche 30 janvier 2022 ARLES SUR TECH La Sainte tombe**

image Durée : 4 h 30
Dénivelé : 420 m
Difficulté : moyen
Conditions : assurance journalière 3 euros pour les non-licenciés
Repas : grillade : apporter apéro, vin, eau, viande…
Départ : 8 h 30 au parking de la piscine du Moulin à Vent à Perpignan


La ville d’Arles sur Tech, au pied du mont Canigou, est située sur la rive gauche du Tech et son emplacement actuel n’est pas son lieu de naissance. En effet si la création de la ville se confond avec celle de la primitive abbaye Sainte Marie, celle-ci fut fondée vers la fin du VIIIème siècle sur le site des anciens thermes romains dits « Els Banys d’Arles » soit l’actuel ville d’Amélie-les- Bains.
Le moine fondateur, Castellanus, qui fuyait les persécutions arabes, trouva ici un refuge sur ces terres récemment libérées. A la fin du IXème siècle, le siège du monastère fut transféré par l’abbé Suniefred sur le site de l’actuelle ville d’Arles. Cette abbaye, qui est le plus ancien monastère bénédictin des pays catalans fondé après la libération de l’occupation arabe, gagna rapidement en prospérité, grâce à la protection des comtes de Cerdagne puis de Besalu et elle devint la seconde plus importante du pays, après St Michel de Cuxa.
Le site choisi n’était pas le fruit du hasard mais l’affirmation du contrôle exercé par l’abbaye sur les zones d’exploitation du minerai de fer dont les flancs du Canigou regorgent. L’extraction du fer dans la haute vallée du Riuferrer (rivière du fer) était déjà, à l’époque romaine, une activité reconnue. L’abondance de débris de poteries et d’amphores souvent mêlés aux scories de minerai prouve que l’extraction et le traitement du fer s’effectuaient sur les rives du Riuferrer.
Jusqu’à la Révolution, ce sont les moines qui accordent les concessions minières aux maîtres de forge et ceux-ci installent leurs ateliers de fonte de minerai et du forgeage de fer sur les lieux mêmes d’extraction, à proximité de sites boisés. Car il faut beaucoup de bois pour produire du fer mais on tire parti des zones déboisées qui deviennent des pâtures pour l’élevage des moutons dont on utilisera la laine.
La vie au quotidien, pour un homme du Moyen Age, se partage entre la culture d’un petit lopin de terre, le travail à la mine ou la forge et, en hiver, le filage de la laine et le tissage sur de petits métiers familiaux.
Le travail du fer reste le moteur principal de l’économie depuis l’Antiquité et cette activité va croître plus encore vers le milieu du XIXe siècle avec la révolution industrielle. L’exploitation rationnelle va prendre le pas sur l’artisanat avec l’installation de la Société des Mines de Batère...........
Pour se renseigner, tél à : Jean-François 04 68 56 81 03 / 06 20 40 63 05

 

.

Ci-après, visionnez les commentaires des randonnées réalisées durant les huit dernières années
et retrouvez les albums correspondants en cliquant sur l'onglet "photos" dans le bandeau orange en haut de la page

 

Le dimanche 16 janvier 2022, randonnée à St Hyppolite*

image St Hippolyte
C’est en l’an 963 qu’apparaît pour la première fois le nom de Saint Hippolyte sous la forme Sanctus Ipolitus. Il est cité dans une charte par laquelle Almaric, archiprêtre, donne à son église d’Elna ses vignes de Saint Hippolyte.
Une présence humaine est attestée depuis les Romains. Une borne milliaire a été retrouvée en 1847 dans l’abside de l’église du village où elle était utilisée comme support d’autel. Le milliaire provient en effet de la Voie Domitienne qui passe à proximité de Saint-Hippolyte et qui reliait Rome au sud de l’Espagne. Il porte une inscription mentionnant l’empereur Constantin le Grand (306-337). La borne est exposée à l’entrée de l’église actuelle.
En 1101 apparaît une famille éponyme, avec Guillem Raimond lequel tient, pour Pierre-Bernard d’Alvari, un fief à la fontaine de Salses. On trouve mention d’un château en 1192 aux mains de Raymond de Saint Laurent lequel fait aveu au roi Alphonse II pour le castellum Sancti Ipolit.
C’est au XIIIe siècle que la Commanderie du Mas Deu de l’ordre des Templiers prend progressivement possession du territoire et de la seigneurie de St Hippolyte......

lien(s) : St Hippolyte

version php = 7.4.25    Administration  -  site créé par Denis Lambert, à Perpignan. Pour tout renseignement, contactez Villa Flore
Nb total de visiteurs: 175443 Nb de visiteurs aujourdhui: 107 Nb visiteurs connectés: 2 - Referencement Google On n'hérite pas de la terre de ses parents ... On l'emprunte à ses enfants (Saint-Exupéry) ... Protégeons la ...