soleil

Pot Rando'Club   à Perpignan - Randonnées, Raquettes ...

Nous sommes le mardi 16 juillet 2024    Nous fêtons les : Carmen - Elvire - ND Mt Carmel -   Demain : Arlette - Carole - Caroline - Charline - Charlotte - Marcelline - Victoria -

Pot Randos Club

Image aléatoire

Venez nous rejoindre pour randonner en toutes saisons dans nos belles Pyrénées (Pyrénées-Orientales, Aude, Ariège, Catalogne...)
Deux niveaux sont proposés :

  • Groupe montagnards : 6 à  8 heures de marche, dénivelé positif d'environ 1000 mètres. Raquettes / crampons en période hivernale.
  • Groupe randonneurs : 4 à  6 heures de marche, dénivelé de 100 à  400 mètres, avec souvent une grillade proposée sur aire aménagée en période autorisée lors de la pause méridienne.

Ces randonnées se pratiquent le dimanche et parfois sur le weekend avec bivouac, refuge ou gîte.
Vous pouvez consulter le programme du semestre en cliquant sur la rubrique "Programme" en haut de la page.

!Pour participer à  une première sortie, veuillez préalablement prendre contact avec l'organisateur de la randonnée .

Didier 06 45 67 54 42 - Jean-François 06 20 40 63 05 - Guillaume 06 89 62 03 00
Cathy 06 52 14 10 16 Jean 06 63 80 33 35
Daniel 06 67 39 17 10 Dominique06 35 31 37 54

Ensuite, il vous suffira de vous rendre sur le lieu de rendez vous à  l'heure indiquée, en principe sur le parking de la piscine du Moulin à  Vent à  Perpignan.
Vous choisirez alors soit, à  titre d'essai, de ne prendre que l'assurance/participation à  cette randonnée (3 euros), soit de souscrire directement à  la cotisation annuelle incluant la licence (35 euros)
Dans les deux cas un certificat médical de non contre-indication à la pratique de la randonnée est exigé.
Pour nous rendre sur le lieu de départ de la rando, nous pratiquons habituellement le covoiturage.


Liens : Chants d'oiseaux - Guide de la Nature - Flore - FSGT - Généalogie catalane partielle -
Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57

les 12 et 13 octobre 2013 à l'écoute du brame du cerf et pic de Solana Carnicera

image Cette année, c’est le massif du Carlit qui nous a accueilli pour assister à cet étrange concert donné par ces majestueux animaux. En soirée, une marche d’une trentaine de minutes seulement nous a permis d’approcher les places de brame en lisière de la forêt, mais suffisamment à l’écart pour ne pas « déranger ». Tous réunis près d'un feu crépitant, nous avons ensuite partagé le dîner sous le ciel étoilé avant de regagner nos abris de toile sur lesquels le gel commençait à déposer ses fins cristaux de givre.
Au lever du jour, rejoints par une équipe bien matinale, le groupe des randonneurs s'est élancé sur les crêtes menant à la Solana d’où nous avons contemplé le vaste panorama et les nombreux lacs scintillant à nos pieds…laissant les jeunes "brameurs" à leur chasse à l'image. Pendant le déjeuner, idéalement installés sur le sommet oriental de Col Rouge, nous avons eu la visite de Monsieur et Madame Gypaète, ainsi que de leur nombreux cousins Fulvus. Le retour par le lac et la cabane de Mata Negra fut un délice...

les photos sont consultables dans la rubrique "photos"

 

le dimanche 6 octobre 2013 Du prieuré de Marcevol à Arboussols par la chapelle Sainte Eulalie

image C’est le 24 1 1129 que l’évêque d’Elne « donne à N.S. J-C et à son Saint Sépulcre, à la congrégation des chanoines et à leurs successeurs, et remet, entre les mains du Prieur Jean, l’église Sainte Marie de Marcevol libre et franche avec tous ses droits présents et à venir ». Ainsi s’ouvre une période de trois siècles et demi pendant laquelle les chanoines du Saint-Sépulcre occuperont à Marcevol un prieuré....
......C’est en 1484 que le prieuré cesse d’exister, l’ordre étant dissout par le pape. Le dernier prieur Pere Renart meurt la même année et le Monestir est abandonnée à la communauté des prêtres de Vinça, nouveaux seigneurs de Marcevol et ce jusqu’à la Révolution qui confisque les biens du clergé. Le prieuré est vendu au Sieur Perraud de Paris en 1791 et devient avec le temps une bergerie….
… avant de renaître grâce à l’action de l’Association du Monastir de Marcevol qui, de 1972 jusqu’à aujourd’hui, a entrepris la restauration des lieux avec le double but de remettre en valeur la mémoire historique des bâtiments et celui de rendre les lieux utilisables pour des activités multiples.

 

le dimanche 29 septembre 2013, la Tour de Querroig

image Au vu des perspectives météorologiques de ce dimanche, la rando avec bivouac sur les flancs du Costabonne a été remplacée par une sortie sur les hauteurs de Banyuls.
L’itinéraire en circuit au départ du Puig del Mas est tout d’abord passé par un sentier tracé sur les crêtes des belles collines fortement marquées par la présence séculaire de la vigne. Il serpente ensuite à flanc, sur le versant du Serrat del Fitó, avant de déboucher au coll de Rumpissar en limite des états. Nous avons suivi les bornes et croix frontières pour terminer l’ascension et arriver sur le site de la vieille tour à signaux dont il ne reste que le bas de la muraille. De là haut, nous avons pu admirer la côte rocheuse et les vastes baies de part et d’autre du Cap de Creus.
Le retour s’est effectué sur le fil de la crête séparant la vallée de Banyuls de celle de Cerbère et ce n’est qu’au cinquième col plus loin, le coll de la Creu, que nous l’avons abandonné pour retrouver le village en contrebas.
Pour terminer la journée nous avons eu droit à une petite excursion spéléo surprise avant de faire le bilan de la sortie devant un Perrier citron, les pieds quasiment dans l'eau, sur la plage de Banyuls.
les photos sont consultables dans la rubrique "photos"

 

weekend des 21 et 22 septembre 2013 La Collada del Vent au départ des Forquets

image Au départ des Forquets, après avoir plié le campement, nous sommes montés jusqu'au col de Bise où nous avons quitté la piste pour se diriger directement sur la Collada del Vent. Après avoir cheminé un moment sur le Pla Guillem et déjeuné près de la Font de la Perdiu, nous sommes redescendus par la cabane des Cums sur sentier ondulant au gré des versants.
itinéraire peu fréquenté, très sauvage, varié, offrant des vues splendides sur les sommets et les vallées environnants, paradis des isards, des marmottes et même du renard...
les photos sont consultables dans la rubrique "photos"

 

le dimanche 15 septembre 2013 Le Pic Canigó par la cheminée au départ de Mariailles

image les photos sont consultables dans la rubrique "photos"

Le temps incertain et l'orage de la nuit ne nous ont pas découragés pour aller rendre visite à notre Canigou. Et nous avons eu bien raison car le temps a été superbe et nous avons ainsi pu profiter du panorama sur la mer de nuages qui recouvrait le Roussillon depuis ce fantastique belvédère où nous avons partagé le repas avant de redescendre par le même itinéraire du matin.

 

le dimanche 8 septembre 2013, Météo trouble-fête pour le Serrat de les Fonts

image Après une belle rentrée dans la vallée de Porta, dans les confins de la Cerdagne, le POT nous a emmenés en Haut-Conflent. Mais en lieu et place du Serrat de les Fonts par la vallée de Planès tel que prévu au programme...plan "B" en raison des prévisions météorologiques peu favorables pour cet itinéraire exposé. C'est un circuit de substitution depuis Saint Thomas qui nous a permis de profiter de la beauté des paysages de manière plus sereine, tout en passant entre les gouttes...
voir les photos de Danielle

 

Le samedi 31 et dimanche 1er septembre 2013, la Vallée et le Pic de Campcardos (2905 m)

image Le beau temps et la bonne humeur étaient au rendez-vous pour la reprise des randonnées après des vacances bien méritées...

Et c'est la vallée du Campcardos, large, aérée et peu pénible à remonter qui nous a accueillis pour ce bivouac de la rentrée au dessus de l'Estany Gros. Dimanche à la fraîche, nous sommes passés par la portella de Meranges pour accéder au sommet d'où, grâce à un ciel particulièrement dégagé, nous avons pu contempler la Cerdagne qui s'étalait sous nos yeux et plus loin les Pyrénées centrales et leurs glaciers.

les photos sont consultables dans la rubrique "photos"

 

le dimanche 21 juillet 2013 Le Roc Colom depuis Mantet

image
Pour parachever la saison de randonnées, nous avons effectué un beau périple sur les cimes ceinturant le village de Mantet. Nous sommes passés par le col de Mantet, le Pla Segala, la cime de Pomarole pour atteindre La Mort de l’Escolà. Un parcours en forêt au début pour se poursuivre sur des espaces dégagés offrant une belle vue. Rejoindre le Roc Colom depuis La Mort de l’Escolà fut une formalité.

les photos sont consultables dans la rubrique "photos"

 

la nuit du samedi 13 au dimanche 14 juillet 2013 rando à la "belle étoile"

image Pour sa septième édition, le POT nous a convié à sa traditionnelle randonnée nocturne du "14 juillet". Cette année, c'est depuis Montesquieu des Albères que nous avons grimpé au travers d'une végétation luxuriante jusqu'au coll de Llinàs où nous avons installé le camp et avons pu admirer les derniers feux d’artifice au dessus de la plaine scintillante du Roussillon.
Comme prévu, dimanche matin, une petite ballade sur les crêtes jusqu'au Saint Christophe avant de redescendre jusqu'à la plage pour terminer cet agréable weekend.

les photos sont consultables dans la rubrique "photos"

 

Samedi 6 et dimanche 7 juillet 2013, le POT a bivouaqué dans la Coma Mitjana

image Les Pics de Coma Mitjana

les photos sont consultables dans la rubrique "photos"

Pour sa première randonnée avec bivouac de l’année, le POT nous a proposé un parcours inédit dans le massif du Géant
D’un coté, la haute vallée de Carançà et son chapelet de merveilleux lacs d’altitude qui canalise la plupart des ardeurs montagnardes du secteur.
De l’autre, la Coma de Bassibès dont le confluent généreusement ouvert sur le Ras offre également un accès privilégié sur les hautes cimes.
Et entre les deux, se cachait notre hôte pour le bivouac, l’intime et sauvage Coma Mitjana, la bien nommée Vallée du Milieu.


Départ depuis la station de Vallter 2000, col de la Marrana puis longue traversée dans les pierriers du versant sud du Géant en direction du col de la Coma Mitjana sous lequel, à la côte 2500m, nous avons dressé le camp non loin du lac pour passer la nuit près de quelques névés tardifs dans le silence le plus total.
Au matin c’est un parcours de crêtes qui nous a conduit aux deux sommets avant de boucler par le collet les séparant, de retrouver le camp et de rentrer par l’itinéraire de la veille.

 

version php = 8.1.29    Administration  -  site créé par Denis Lambert, à Perpignan. Pour tout renseignement, contactez Villa Flore
Nb total de visiteurs: 263201 Nb de visiteurs aujourdhui: 67 Nb visiteurs connectés: 1 - Referencement Google On n'hérite pas de la terre de ses parents ... On l'emprunte à ses enfants (Saint-Exupéry) ... Protégeons la ...