soleil

Pot Rando'Club   à Perpignan - Randonnées, Raquettes ...

Nous sommes le mardi 29 septembre 2020    Nous fêtons les : Gaby - Michaël - Michal - Michel - Michèle - Michelle - Mickaël - Miguel - Mikaël - Mike - Rafael - Rafaelle - Raphaël - Raphaële - Raphaëlle -   Demain : Géronima - Jérôme -

Pot Randos Club

Image aléatoire

Venez nous rejoindre pour randonner en toutes saisons dans nos belles Pyrénées (Pyrénées-Orientales, Aude, Ariège, Catalogne...)

Deux niveaux sont proposés:


Celles ci se pratiquent le dimanche et parfois sur le weekend avec bivouac, refuge ou gîte.

Vous pouvez consulter le programme du semestre en cliquant sur la rubrique "Programme" en haut de la page.

?Pour participer à une première sortie, veuillez préalablement prendre contact avec l'organisateur de la randonnée :

Didier 06 45 67 54 42 – Jean-François 06 20 40 63 05 - Guillaume 06 89 62 03 00
Cathy 06 52 14 10 16 – Jean A 06 63 80 33 35 – Daniel 06 67 39 17 10 - Jean D 06 72 78 26 58

Ensuite, il vous suffira de vous rendre sur le lieu de rendez vous à l'heure indiquée, en principe sur le parking de la piscine du Moulin à Vent à Perpignan.
Vous choisirez alors soit, à titre d'essai, de ne prendre que l'assurance/participation à cette randonnée (3 euros), soit de souscrire à la licence annuelle (35 euros)
Pour nous rendre sur le lieu de départ de la rando, nous pratiquons bien évidemment le covoiturage.


Liens : Guide de la Nature - Flore - FSGT - Généalogie catalane partielle -
Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82

Dimanche le 13 mars 2016 Portus Veneris Paulilles**

image Pour certains de nos contemporains, Port-Vendres fut le port d’embarquement vers l’Algérie et une guerre qui ne disait pas son nom. Pour d’autres, ce fut la terre d’accueil de ceux qui durent la quitter, précipitamment. La vie d’un port est ainsi faite de contrastes.
L’histoire de Port-Vendres, administrativement parlant, ne commence qu’en 1823, date à laquelle elle devient une commune automne. Auparavant, elle était une annexe et son territoire de 1477 habitants a été le résultat d’un démembrement des communes de Collioure et de Banyuls sur Mer, cette dernière cédant les lieux de Paulilles et de Cosprons. Mais Port-Vendres a un passé, même si encore au XVIIe siècle, le site ne comptait que peu d’habitations.
Dès le 1er siècle, Portus Veneris (le port de Vénus) est cité par le géographe Pomponius Mela et un quiproquo existe au sujet de l’existence supposée d’un temple de Vénus que certains autres géographes de renom comme Pline, Strabon ou Ptolémée situent à Portus Veneris. Malheureusement, il n’existe pas le moindre vestige de ce temple et.................

 

Dimanche le 6 mars 2016 LA VIA DOMITIA par le COL DE PANISSARS**

image Depuis plus de mille ans, le col de Panissars et son voisin le col de Perthus marque la limite de deux anciens pagi de l’époque romaine : Roussillon au nord et Empordan au sud. Les fouilles ont établi que la Via Domitia et la Via Augusta passaient en ce lieu. Cette ligne de partage des eaux a plusieurs fois joué le rôle de frontière dans l’Antiquité, entre Gaule et Hispanie, de 1276 à 1344 entre les royaumes de Majorque et d’Aragon, de 1475 à 1493 entre les royaumes de France et d’Aragon, depuis 1659 entre la France et l’Espagne. La recherche de monuments élevés par Pompée et César dans les Pyrénées aura duré plusieurs siècles. Finalement il a été retrouvé au principal passage transpyrénéen de l’Antiquité le « summum Pyrenaeum » (sommet des Pyrénées).
Grâce aux auteurs grecs et latins on sait que Pompée érigea un trophée important, marquant la frontière entre la Gaule et de l’Hispanie, en 71 avant J.-C., au retour victorieux de ses campagnes en Espagne contre les Romains Sertorius et Perpenna et leurs alliés espagnols révoltés contre le Sénat Romain pour commémorer ses victoires et signaler de loin la puissance de Rome.
Le trophée subsista peu de siècles et servira de carrière pour la construction et restauration des forteresses des Cluses et de Bellegarde...

 

les 5 et 6 mars 2016 Le Punxo*** en raquettes (2581m)

image Une tour de guet oubliée.
Ici,point de foule, mais un versant gorgé de soleil où les pins sont plus rares que les grosses pierres de granit ; des vallons aussi,des petites combes et de vastes « ras » d’altitude ; enfin,une tour de guet ,oubliée de chacun ou presque : Le Punxo.
A nos pieds, les profondes entailles du Quérol, du Campcardos et de Font Viva , face à nous les sentinelles de l’Envalira, de la Haute-Ariège et du Puymorens.

 

Dimanche 21 février 2016 - Le Mont Llaret ** - en raquettes

image Il y a un peu plus de deux ans, nous avions profité d’une neige précoce de décembre pour rendre visite à ce belvédère offrant une vue époustoufflante sur le massif du Carlit. Depuis le Pla des Avellans, c’était la Têt qui nous avait alors montré le chemin avant de la quitter pour s’enfoncer dans la forêt de Barrès. Cette fois-ci, la randonnée démarrera du Pla del Mir où nous laisserons les voitures sur le parking des pistes et après avoir dépassé le quartier des mouflons du parc animalier, c’est l’Aude qui nous accompagnera sans difficulté jusqu’à sa source.
Après une brève pause sur les berges du lac gelé, nous nous orienterons vers le nord-ouest pour surprendre le Llaret par son versant sauvage, loin des remontées mécaniques.
Nous y partagerons le repas face au soleil avant de redescendre directement sur le lac et de suivre l’Aude sur sa rive droite jusqu’à la Jaça de Bernardi où nous retrouverons peu après, l’itinéraire de la montée.

 

Dimanche 14 février 2016 Notre Dame de Pena*

image Le mot pena ou penya signifie roche. Il désignait au Moyen Age le château bâti dans le roc sur la montagne. Notre Dame de Pena fut construite sur l’emplacement d’une forteresse citée en 1011 dans le testament de Taillefer, comte de Besalù (Castellum Pena).
Ce château avait un rôle défensif et contrôlait la vallée de l’Agly et son méandre. Il était renforcé, dans la partie la plus haute et la plus escarpée, d’une tour à signaux dont il ne reste plus que la base.En 1111, faute de descendance directe, le dernier comte de Besalù laisse sa succession au comte de Barcelone.
La famille de Pena est citée pour la première fois en 1130 et occupera les lieux jusqu’en1267, date à laquelle le chevalier Pere de Pena cède tous ses droits sur le château aux chanoines augustins d’Espira de l’Agly. Il dépendra ensuite de Notre Dame de Real de Perpignan en 1381.
La découverte de la statue de la Vierge dans une grotte voisine, située au-dessus de la Coume de l’Ermita, est à l’origine de la construction de la chapelle et transforme les lieux en sanctuaire marial.
La chapelle est mentionnée en 1224 dans un legs que lui fait Berenger de Peyrestortes. Après la vente du château de Pena aux chanoines d’Espira de l’Agly, une nouvelle chapelle fut construite sur son emplacement pour accueillir la statue. Abandonnée depuis la Révolution, la chapelle demande à être restaurée...

 

Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82
haut de page
version php = 7.2.33    Administration  -  site créé par Denis Lambert, à Perpignan. Pour tout renseignement, contactez Villa Flore
Nb total de visiteurs: 108264 Nb de visiteurs aujourdhui: 114 Nb visiteurs connectés: 4 - Referencement Google On n'hérite pas de la terre de ses parents ... On l'emprunte à ses enfants (Saint-Exupéry) ... Protégeons la ...