soleil

Pot-Rando'club à Perpignan,

Nous sommes le Dimanche 09 décembre 2018

le Pot-Rando, amicale de randonneurs.

Image aléatoire

Le POT Rando est une association de randonneurs épris de nature.
Il est composé de deux sections proposant chacune un niveau de difficultés différent. Les randonnées ont lieu généralement le dimanche ou le weekend sur tous les massifs du département, dans l'Aude, l'Ariège ou en Catalogne et plus exceptionnellement dans les Pyrénées centrales et au-delà...


- 1er groupe : sorties conviviales accessibles à tous, de 4 à 5 heures de marche.
Une place importante est laissée à l'histoire locale.
Les pauses et le repas de midi (avec grillade la plupart du temps) ne sont pas négligés.
Le départ est fixé habituellement entre 8h30 et 9h00.



- 2ème groupe : Sorties plus physiques, de 5 à 8 heures de marche.
En période d'hiver, parcours en raquettes quand l'enneigement le permet.
Parfois sorties sur deux jours avec nuit en refuge, en gîte ou en bivouac. Dans ce cas, ceux qui le souhaitent peuvent généralement rejoindre le groupe le dimanche matin.
Départ vers 7h00

Chacun des sept organisateurs propose à tour de rôle une randonnée originale sortant des "sentiers battus".
La participation aux sorties implique soit l'adhésion annuelle au club incluant la licence (35 €), soit, dans un premier temps, l'assurance journalière de 3 € (Carte d'initiative Populaire).
Sauf exception, le rassemblement pour le départ a lieu à la piscine du Moulin à Vent. Il est possible de covoiturer.
S'il le souhaite, chaque adhérent ou visiteur reçoit par courriel le programme de la prochaine sortie, avec l’indication de son degré de difficulté, du temps de marche, du dénivelé...
Pour une première participation, il est souhaitable de contacter l'organisateur de la sortie...

pour toute précision complémentaire n'hésitez pas à contacter l'un des organisateurs:



Didier : 06 45 67 54 42 - Jean-François : 06 20 40 63 05 - Guillaume : 06 89 62 03 00 - Gérard : 06 79 48 20 41 - Jean : 06 63 80 33 35 - Cathy : 06 52 14 10 16
Daniel : 06 67 39 17 10 - Jean-Paul : 06 29 99 45 28

contact : Pot-Randos

Liens : Guide de la Nature - Flore - FSGT -
Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67

Dimanche 16 octobre 2016 - Eus - Arboussols** avec grillade

image En 929 a lieu la vente de certains casals dans la villa d’Eus. (Alart : Z-244). C’est la première mention du village.Par ailleurs, toutes les anciennes graphies de ce mot apparaissent sous la forme « Elzina ». Sa graphie actuelle date de 1359. EUS vient du latin ilex, ilicis, qui veut dire yeuse ou chêne vert, en catalan alzina : il s’agit d’un lieu où abonde le chêne vert.
Vers l’an mille, trois sites habités sont répertoriés : le premier village d’Eus, situé sur la rive gauche de la Têt, un autre village appelé Cavalera ou Llisco dont rien ne subsiste aujourd’hui et enfin Coma, au nord, un village qui sera rattaché à la commune d’Eus en 1790.
Le village primitif (Vila Vella dont le terme apparaît au XIVe s pour désigner le vieux village) et son église dédiée à Sant Vicenç étaient en effet situés au pied de la serra au bord du riveral. Elle fut donnée par le comte de Cerdagne Guifred , en 1035, au monastère de Canigou, nouvellement fondé. Le village s’est développé ensuite sur un site défensif, voisin, au pied du château bâti sur l’éperon rocheux qui domine le profond ravin de la Ribella. Le castrum de Ylice est cité pour la première fois en 1095 dans le testament du comte de Cerdagne, Guillem Ramon. En effet celui-ci lègue à son fils Guillem-Jorda, la Cerdagne et le Conflent avec leurs châteaux de Roders et de Puigcerdà, ainsi que celui d’Eus. (Marca : charte 311). Ce dernier ne peut se situer qu’au sommet de la montagne dominant le village, où subsistent d’ailleurs d’imposantes ruines de la forteresse...

 

Le dimanche 09 octobre 2016 PUIG DELS SARRAΪS*** 1830m

image Le Vallespir, ses belles forêts et ses sentiers couvert de feuilles, nous offrira une randonnée aux paysages variés. De La Casanova de la Figuéra à Can Raynal. Des ruines du Mas de L’Arnaud à La Crouette. Là, nous aurons vu sur Saint-Guillem de Combret. Plus loin, après avoir traversé deux ruisselets intermittents flanquants le versant, nous monterons en direction du Sarraïs par un ancien sentier au charme fou. Longeant la crête, nous arriverons au col de Serre Vernet. Nous y ferons la pause.
Une descente par un sentier non moins sauvage nous mènera au col de Coumeille, le Puig des Lloses et la Segnora, où nous retrouverons une piste jusqu’à Cavaneilles et notre point de départ.


 

Dimanche 2 octobre 2016 - Oms-St Amans-N D del Coll- Calmeilles**

image A la fin du IXe siècle, un des plus gros propriétaires fonciers des Aspres était un nommé Stéphane, grand seigneur du Languedoc où il possédait de nombreux domaines. Il avait épousé Anne, fille d’Alaric comte d’Empories et Roussillon, et de Rotrude, laquelle était elle-même une fille de Bera comte de Razès et petite fille du fameux comte Guillem, prince des Marches de Gothie, fondateur de Gellone (Saint-Guillem du Désert), et petit fils de Charles Martel. Un diplôme de 899 en faveur de Stéphane, fidèle du roi Charles, énumère toutes ses possessions dont la villa Ulmis (Oms) en Roussillon. Elle est également mentionnée parmi les propriétés qu’Ansemond (un des fils d’Anne) distribue à ses enfants en 941. L’origine du nom d’Oms découle du latin ulmus (=orme) et avait le sens d’un lieu planté d’ormes qui étaient très présents dans la région.
Oms est un petit village difficile d’accès qui passerait inaperçu s’il n’avait été le berceau d’une des plus prestigieuses familles catalanes : la famille d’Oms...

 

dimanche 25 septembre 2016 Le Costabonne***REPORTEE

image
remplacée par La Tartera en raison des prévisions météo



 

dimanche 18 septembre 2016 Campoussy** avec grillade

image
Etymologiquement Campoussy vient du latin campus = champ et d’Ursinus (surnom d’Ursus= ours). Il s’agit d’un domaine d’époque franque portant le nom du propriétaire. Campo Ursinus est devenu Campursi puis Campussi avant d’être francisé.
Les sources écrites concernant Campoussy sont assez rares. Le lieu de Campoussy apparaît pour la première fois dans le testament du comte de Cerdagne – Besalu, Suniefred II, daté de 965, lorsque celui-ci lègue son franc alleu de Campo Ursino qu’il possède ainsi que celui situé dans Palmes au monastère de Saint-Paul de Fenouillet. (l’alleu étant un domaine exempt de toute redevance).
Nouvelle mention en 1011, dans la fameuse bulle du pape Serge IV, qui énumère les possessions du monastère de Cuixa ; l’alleu de Campoussy y figure aux côtés de Palmes et Séquera ("Villa Sequaria ").
Au XIIIe siècle, la seigneurie était possédée par une famille du lieu dite Campoussi (R. de Campoursino 1259).Vers 1653 le lieu de Campoussy est entre les mains de Jean-Louis de Casteras, seigneur de Palmes et de Sournia..........

 

Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67
haut de page
version php = 7.0.32    Administration  -  site créé par Denis Lambert, à Perpignan. Pour tout renseignement, contactez Villa Flore

Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function eregi() in /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/visites/visites.php:30 Stack trace: #0 /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/includes/pied.php(25): include() #1 /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/accueil/afficher_page.php(353): include('/homepages/16/d...') #2 {main} thrown in /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/visites/visites.php on line 30