soleil

Pot-Rando'club à Perpignan,

Nous sommes le Dimanche 09 décembre 2018

le Pot-Rando, amicale de randonneurs.

Image aléatoire

Le POT Rando est une association de randonneurs épris de nature.
Il est composé de deux sections proposant chacune un niveau de difficultés différent. Les randonnées ont lieu généralement le dimanche ou le weekend sur tous les massifs du département, dans l'Aude, l'Ariège ou en Catalogne et plus exceptionnellement dans les Pyrénées centrales et au-delà...


- 1er groupe : sorties conviviales accessibles à tous, de 4 à 5 heures de marche.
Une place importante est laissée à l'histoire locale.
Les pauses et le repas de midi (avec grillade la plupart du temps) ne sont pas négligés.
Le départ est fixé habituellement entre 8h30 et 9h00.



- 2ème groupe : Sorties plus physiques, de 5 à 8 heures de marche.
En période d'hiver, parcours en raquettes quand l'enneigement le permet.
Parfois sorties sur deux jours avec nuit en refuge, en gîte ou en bivouac. Dans ce cas, ceux qui le souhaitent peuvent généralement rejoindre le groupe le dimanche matin.
Départ vers 7h00

Chacun des sept organisateurs propose à tour de rôle une randonnée originale sortant des "sentiers battus".
La participation aux sorties implique soit l'adhésion annuelle au club incluant la licence (35 €), soit, dans un premier temps, l'assurance journalière de 3 € (Carte d'initiative Populaire).
Sauf exception, le rassemblement pour le départ a lieu à la piscine du Moulin à Vent. Il est possible de covoiturer.
S'il le souhaite, chaque adhérent ou visiteur reçoit par courriel le programme de la prochaine sortie, avec l’indication de son degré de difficulté, du temps de marche, du dénivelé...
Pour une première participation, il est souhaitable de contacter l'organisateur de la sortie...

pour toute précision complémentaire n'hésitez pas à contacter l'un des organisateurs:



Didier : 06 45 67 54 42 - Jean-François : 06 20 40 63 05 - Guillaume : 06 89 62 03 00 - Gérard : 06 79 48 20 41 - Jean : 06 63 80 33 35 - Cathy : 06 52 14 10 16
Daniel : 06 67 39 17 10 - Jean-Paul : 06 29 99 45 28

contact : Pot-Randos

Liens : Guide de la Nature - Flore - FSGT -
Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67

Dimanche 13 novembre - Collioure (*)(**) RANDONNEE COMMUNE AUX DEUX GROUPES avec grillade à ND de Consolation

image Durant toute l'époque médiévale le port de Collioure fut le débarcadère de Perpignan et du Roussillon parce qu'étant le seul mouillage abrité de la côte. En un temps où la voie maritime était souvent le moyen de communication le plus pratique et le plus rapide, les ports étaient d'une importance capitale. Collioure possédait alors non seulement de nombreux bateaux de pêche mais encore une flotte de commerce fréquentant tout le pourtour du bassin méditerranéen. C’est là que débarquaient aussi troupes, vivres et munitions destinés à la défense de la province, l'escadre elle-même y était souvent ancrée. Ainsi des impératifs économiques et stratégiques expliquaient l'absolue nécessité de fortifier la ville et de la maintenir en état de défense. De port marchand actif jusqu'au XVIIème siècle, Collioure se transformera par la suite en port de guerre; la nouvelle agglomération deviendra une forteresse.
Le port et le château de Collioure En 1538, Charles Quint vint inspecter la frontière et, à la suite de cette visite, on renforça la protection extérieure de la place dont la faiblesse était précisément de pouvoir être bombardé à partir des collines environnantes qui la dominent.
Ainsi furent entourées d'une enceinte en forme d'étoile, au nord, la tour Ste-Thérèse (remplacée plus tard par le fort Mirador) et au sud, la tour Saint-Elme. Le nom proviendrait de la corruption de St-Erasme qui était le protecteur des marins .Une tour à signaux s'élevait au XIVe s à cet emplacement, on l'appelait la Guardia. A la fois donjon et citadelle elle dominait la ville et le port. Bâtie à un endroit exceptionnel elle en interdit l'approche par le sud et en assure la surveillance des côtes...

 

Dimanche 6 novembre 2016 - Puig dels Moros d’Estoher**

image
Le puig dels Moros, identifié « Puig des Maurous » sur la carte IGN est situé sur le Piémont du Massif du Canigou. Bien qu’à deux pas de Perpignan, il est peu connu, et dès lors peu fréquenté. Probablement parce son accès, outre son côté sportif, demeure complexe en l’absence de balisage qui nécessite un bon sens de l‘orientation. Il comporte tous les ingrédients pour une bonne randonnée d’automne : des vestiges des temps passés avec des bergeries ruinées et des orris, des paysages variés et un très beau belvédère, duquel on peut apprécier la splendeur du Canigou tout proche ainsi que la vue sur la plaine.

 

Le Dimanche 30 octobre 2016 Santa Engracia**

image Les sources guérisseuses d’Arles ont été fréquentées dès l’Antiquité, comme en témoignent les plombs gravés ex-voto (dédiés à une divinité au nom énigmatique, Kantae Nikae), les vestiges des thermes romains et sans doute la présence des petits autels, les Arulae, origine du toponyme.
Ces eaux chaudes sont probablement la station Aquae Calidae que l’Anonyme de Ravenne situe entre Ruscino et les Pyrénées, à proximité de la voie domitienne.
-A la fin du VIIIe siècle, fut fondée, sur les thermes antiques, l’Abbaye Santa Maria del Vallespir, appelée aussi Santa Maria d’Arles ou dels Banys par l’Abbé Castellanus ; celui-ci arriva en 778, venant d’Espagne avec un petit groupe de moines de l’ordre de Saint-Benoît fuyant le joug musulman.
-A la fin du IXe siècle, ce monastère, détruit sans doute par les Normands,..

 

Dimanche 23 octobre 2016 RANDONNEE LITTORAL Cap de Creus le paradis Catalan de la Cala Montjoi

image Nous partirons du village de vacance au parking de la Cala Montjoi.
Des paysages fabuleux d’une grande valeur, une côte qui offre des falaises impressionnantes, avec des petites criques d’une eau transparente et d’une richesse sous-marine extraordinaire.
Une côte sauvage, une diversité biologique dans un parc naturel .
Une randonnée qui longe le littoral de 5 à 10 mètre au dessus de la mer, des sentiers et des chemins sauvages qui surplombent la méditerranée de Roses à Cadaqués...

 

Dimanche 16 octobre 2016 Randonnée gastronomique Pic Bastard** Grillade au refuge du Col del Torn

image Nous partirons de CAUDIES DE CONFLENT le nez au vent et les mains dans les poches, avec une seule idée en tête : atteindre le refuge du Col del Torn car là nous attendra un bon repas fait de :
- Entrée : Pa amb tomàquet (Pan con tomate) + jambon
- Plat : grillades (roustes, saucisses, boudins) + patates à la cendre
- Dessert (tartes)
- Vin (1/4 par personne) et café
Le tout pour la modique somme de 20 €
Mais avant cela, il faudra tout de même fournir un minimum d’effort en gravissant quelques pentes hors sentiers pour atteindre le pic Bastard à partir duquel nous entamerons la plongée directe vers le refuge.
La descente après le repas vers Caudies de Conflent nous permettra de digérer.

 

Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67
haut de page
version php = 7.0.32    Administration  -  site créé par Denis Lambert, à Perpignan. Pour tout renseignement, contactez Villa Flore

Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function eregi() in /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/visites/visites.php:30 Stack trace: #0 /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/includes/pied.php(25): include() #1 /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/accueil/afficher_page.php(353): include('/homepages/16/d...') #2 {main} thrown in /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/visites/visites.php on line 30