soleil

Pot-Rando'club à Perpignan,

Nous sommes le jeudi 23 novembre 2017

le Pot-Rando, amicale de randonneurs.

Image aléatoire

Le POT Rando est une association de randonneurs épris de nature.
Il est composé de deux sections proposant chacune un niveau de difficultés différent. Les randonnées ont lieu généralement le dimanche ou le weekend sur tous les massifs du département, dans l'Aude, l'Ariège ou en Catalogne et plus exceptionnellement dans les Pyrénées centrales et au-delà...


- 1er groupe : sorties conviviales accessibles à tous, de 4 à 5 heures de marche.
Une place importante est laissée à l'histoire locale.
Les pauses et le repas de midi (avec grillade la plupart du temps) ne sont pas négligés.
Le départ est fixé habituellement entre 8h30 et 9h00.



- 2ème groupe : Sorties plus physiques, de 5 à 8 heures de marche.
En période d'hiver, parcours en raquettes quand l'enneigement le permet.
Parfois sorties sur deux jours avec nuit en refuge, en gîte ou en bivouac. Dans ce cas, ceux qui le souhaitent peuvent généralement rejoindre le groupe le dimanche matin.
Départ vers 7h00

Chacun des sept organisateurs propose à tour de rôle une randonnée originale sortant des "sentiers battus".
La participation aux sorties implique soit l'adhésion annuelle au club incluant la licence (35 €), soit, dans un premier temps, l'assurance journalière de 3 € (Carte d'initiative Populaire).
Sauf exception, le rassemblement pour le départ a lieu à la piscine du Moulin à Vent. Il est possible de covoiturer.
S'il le souhaite, chaque adhérent ou visiteur reçoit par courriel le programme de la prochaine sortie, avec l’indication de son degré de difficulté, du temps de marche, du dénivelé...
Pour une première participation, il est souhaitable de contacter l'organisateur de la sortie...

pour toute précision complémentaire n'hésitez pas à contacter l'un des organisateurs:



Didier : 06 45 67 54 42 - Jean-François : 06 20 40 63 05 - Guillaume : 06 89 62 03 00 - Gérard : 06 79 48 20 41 - Jean : 06 63 80 33 35 - Cathy : 06 52 14 10 16
Daniel : 06 67 39 17 10 - Jean-Paul : 06 29 99 45 28

contact : Pot-Randos

Liens : Guide de la Nature - Flore - FSGT -
Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59

dimanche 18 décembre 2016 Le Roc de Boucheville**


Pour cette randonné de noël nous vous retrouvons la magnifique forêt de Boucheville. Le départ est à proximité de la belle Chapelle de Notre Dame de Laval pour prendre la direction d'Aigues Bonnes. Nous alternerons de longues montées et des descentes à travers la mystique et ancienne forêt royale de Boucheville où le loup s'est réinstallé depuis quelques années. Nous pourrons faire griller au refuge du gai sourire, le nom s'y prête bien pour ce repas de randonnée en période de fêtes de fin d'année entre amis potistes. Après un retour au col de Tulla, nous descendrons sur le village éclaté de Fenouillet. Nous finirons cette randonnée aux allures féeriques par les belles gorges de Sant Jaume.

 

samedi 10 décembre 2016 C'ETAIT LA SOIRÉE DU POT

image

 

dimanche 27 novembre - El Pas de la Rotja** 1446m

image La Rotja prend sa source sous la porteille du même nom. Son parcours chaotique, accidenté, aux multiples lacets et cascades, dessine de profondes gorges, par endroits des à-pics, forcément à éviter. Une rivière bien connue des pêcheurs de truites qui se jette dans la Têt à la hauteur de Villefranche-de-Conflent.
Depuis Py, l’itinéraire porté sur la carte IGN semble facile. Il se révèle en fait incertain sur le terrain. Montées et descentes se succéderont, toujours sous couvert forestier.
Il fut un temps, pas si lointain, où la forêt n’était pas aussi luxuriante. Les êtres humains avaient marqué le terrain, déboisé afin de cultiver et de pratiquer l’élevage. Des ruines, parfois importantes par leur étendu, nous le rappelleront. Ici et là, aussi, des murets et des terrasses jalonnent les sentiers.

 

le dimanche 20 novembre 2016 - La Peira Baixa d’Amélie***

image Contrairement à son nom trompeur la Peira Baixa est bien un sommet des Pyrénées qui dépassent les 1000 mètres d'altitude. Nous retrouverons le Vallespir de nouveau pour cette belle randonnée d'Automne où les arbouses et les nombreuses châtaignes côtoierons nos chemins.
Nous partirons d'Amélie-les-bains par l'ancien chemin de GR menant au Roc de France. Très tôt nous quitterons cet itinéraire pour se diriger ver l'Est en direction du Puig de l'Ou et de la Muntanyola. Nous devrons contourner alors ce mas privé par d'autres sentiers avant de retrouver une belle piste forestière. Au niveau du Correc de Can Guillet la piste s’achève, et les sentiers ne sont pas évidents pour retrouver le chemin de randonnée provenant de Reynes. Nous entamerons alors la montée finale vers la Peira Baixa. De ce petit sommet nous aurons de belles vues sur nos montagnes dont le majestueux Canigou.
Pour la descente nous ferons marche arrière jusqu'au col entre notre sommet et celui du Puig del Bosquet. A ce carrefour nous nous dirigerons vers l'ouest , nous suivrons alors un petit sentier menant au Can Félix. Après avoir contourner le mas et sa petite chapelle nous retrouverons le chemin de randonnée provenant du Roc de Frausa à destination d'Amélie-les-bains. Dans la partie finale de la descente nous aurons la sensation de plonger sur la célèbre station thermale, point de départ et d’arrivée de notre randonnée.

 

Dimanche 13 novembre - Collioure (*)(**) RANDONNEE COMMUNE AUX DEUX GROUPES avec grillade à ND de Consolation

image Durant toute l'époque médiévale le port de Collioure fut le débarcadère de Perpignan et du Roussillon parce qu'étant le seul mouillage abrité de la côte. En un temps où la voie maritime était souvent le moyen de communication le plus pratique et le plus rapide, les ports étaient d'une importance capitale. Collioure possédait alors non seulement de nombreux bateaux de pêche mais encore une flotte de commerce fréquentant tout le pourtour du bassin méditerranéen. C’est là que débarquaient aussi troupes, vivres et munitions destinés à la défense de la province, l'escadre elle-même y était souvent ancrée. Ainsi des impératifs économiques et stratégiques expliquaient l'absolue nécessité de fortifier la ville et de la maintenir en état de défense. De port marchand actif jusqu'au XVIIème siècle, Collioure se transformera par la suite en port de guerre; la nouvelle agglomération deviendra une forteresse.
Le port et le château de Collioure En 1538, Charles Quint vint inspecter la frontière et, à la suite de cette visite, on renforça la protection extérieure de la place dont la faiblesse était précisément de pouvoir être bombardé à partir des collines environnantes qui la dominent.
Ainsi furent entourées d'une enceinte en forme d'étoile, au nord, la tour Ste-Thérèse (remplacée plus tard par le fort Mirador) et au sud, la tour Saint-Elme. Le nom proviendrait de la corruption de St-Erasme qui était le protecteur des marins .Une tour à signaux s'élevait au XIVe s à cet emplacement, on l'appelait la Guardia. A la fois donjon et citadelle elle dominait la ville et le port. Bâtie à un endroit exceptionnel elle en interdit l'approche par le sud et en assure la surveillance des côtes...

 

Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59
haut de page
version php = 7.0.25    Administration  -  site créé par Denis Lambert, à Perpignan. Pour tout renseignement, contactez Villa Flore

Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function eregi() in /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/visites/visites.php:30 Stack trace: #0 /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/includes/pied.php(25): include() #1 /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/accueil/afficher_page.php(342): include('/homepages/16/d...') #2 {main} thrown in /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/visites/visites.php on line 30