soleil

Pot Rando'Club   à Perpignan - Randonnées, Raquettes ...

Nous sommes le samedi 04 décembre 2021    Nous fêtons les : Ada - Adnette - Barban - Barbara - Barbe - Barberine - Barbie -   Demain : Gérald - Géraldine -

Pot Randos Club

Image aléatoire

Venez nous rejoindre pour randonner en toutes saisons dans nos belles Pyrénées (Pyrénées-Orientales, Aude, Ariège, Catalogne...)
Deux niveaux sont proposés :

  • Groupe montagnards : 6 à  8 heures de marche, dénivelé positif d'environ 1000 mètres. Raquettes / crampons en période hivernale.
  • Groupe randonneurs : 4 à  6 heures de marche, dénivelé de 100 à  400 mètres, avec généralement une grillade proposée lors de la pause méridienne.

Ces randonnées se pratiquent le dimanche et parfois sur le weekend avec bivouac, refuge ou gîte.
Vous pouvez consulter le programme du semestre en cliquant sur la rubrique "Programme" en haut de la page.

!Pour participer à  une première sortie, veuillez préalablement prendre contact avec l'organisateur de la randonnée .

Didier 06 45 67 54 42 - Jean-François 06 20 40 63 05 - Guillaume 06 89 62 03 00 - Cathy 06 52 14 10 16
Jean A 06 63 80 33 35 - Daniel 06 67 39 17 10 - Jean D 06 72 78 26 58 -

Ensuite, il vous suffira de vous rendre sur le lieu de rendez vous à  l'heure indiquée, en principe sur le parking de la piscine du Moulin à  Vent à  Perpignan.
Vous choisirez alors soit, à  titre d'essai, de ne prendre que l'assurance/participation à  cette randonnée (3 euros), soit de souscrire à  la cotisation annuelle incluant la licence (35 euros)
Pour nous rendre sur le lieu de départ de la rando, nous pratiquons habituellement le covoiturage.


Liens : Chants d'oiseaux - Guide de la Nature - Flore - FSGT - Généalogie catalane partielle -
Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92

Dimanche 26 septembre 2021 Les cabanes de Mataporc**

image
La première mention de Sureda, qui doit son nom aux forêts de chêne-liège qui l’entouraient-« siureda » en catalan-date de l’an 898. Le 9 octobre, l’église d’Elna et son évêque Riculfe reçoivent en donation du dit Guatafonsus et son épouse Narbona deux vignes sises au lieu de Sureda « in locum Sunvereta » et une autre à « Zacindecxi », qu’on écrira aussi « Elchindexi » en 944 un nom étrange qui pourrait être d’origine arabe et dont on ignore le lieu géographique. Pendant longtemps, la graphie du nom varie et on trouve Suvereta, Suvere, Sureta, Siureda et enfin Sureda (1188) qui sera plus tard francisé en Sorède.
Dominant le village, le château d’Ultrera, d’origine romaine mais reconstruit par les Wisigoths au VIe siècle dresse sa silhouette sur un éperon rocheux et aride. Il faisait partie d’un ensemble de fortifications surveillant un passage naturel entre le Roussillon et la Catalogne. Les seigneurs de Sureda et d’Ultrera y séjournèrent jusqu’au moment où un « castell » fut élevé au village.
L’église paroissiale, jouxtant le nouveau château et mentionnée dans un acte en 1051 est dédiée à St-Assiscle et Ste-Victoire. Elle a cependant été reconstruite vers le XIVe siècle puis en 1733.
L’architecture du clocher-mur n’étant pas prévue pour accueillir une horloge, jugée indispensable par la population, la municipalité de 1879 a fait construire à ses côtés une tour-horloge en briques rouges.
A la fin du XIIIe siècle, la seigneurie de Sureda était entre les mains de Dalmau 1er de Castellnou. Elle passera plus tard aux Béarn de Foix puis à la famille d’Oms. Au XVe siècle, un moulin à huile « El Moli de la Sanch », dont subsistent des vestiges, fut construit sous Gaston de Foix et de Béarn.......

 

Dimanche 19 septembre 2021 - Pic de Costabona *** 2467m

image
Après le bivouac de rentrée, nous retournons dans le Vallespir pour cheminer en fond de Vallée jusqu’à la Preste. Notre objectif sera le sommet emblématique du Haut-Vallespir, le Costabonne. Si le Canigou est sans conteste le sommet roi, cher au coeur des Catalans, et au-delà, le Pic de Castabona est sans doute le seigneur du Vallespir. Surplombant la vallée du Tech qui prend sa source juste au-dessous du sommet, il est le premier sommet oriental au dessus de 2000 m (2467 m exactement). La randonnée ne présente pas de difficultés majeures, et ce sommet est donc accessible relativement facilement. Néanmoins, avant d’espérer atteindre les horizons radieux du sommet, nous devrons en passer par l’effort d’une rude montée qui nous mènera… jusqu’où nous pourrons aller. Car pour paraphraser un grand philosophe, si ce sont les hommes qui font les randonnées, ils ne savent pas la randonnée qu’ils feront. Et si nous pouvons bousculer les guides de toutes sortes, il est certain qu’il nous restera toujours le plaisir de se retrouver, tous ensemble, afin de maintenir ce lien collectif, moteur de toutes les histoires et aventures humaines, des plus grandes aux plus petites.

 

Dimanche 12 septembre 2021 El Puig Pedrós de Montalbà**

image
Construit sur un piton rocheux, le château de Montalba domine un territoire constitué de collines et de plateaux parsemés de très nombreux chaos de roches. La présence de monuments mégalithiques (dolmens) témoigne de l’occupation humaine, en ces lieux, à une date reculée.
La forme ancienne écrite de Montalba était Monte Albano : Monte (du latin Mons Montis =mont) et Albano (lat Albanus= blanc).Le Mont a été le premier des oronymes latins (Pyrénéaus Mons au 1er siècle avant J-C) et le plus employé avant le Xe siècle.
Voulant assurer la sécurité, les seigneurs de l’époque carolingienne installent leurs habitations sur des sites défensifs
naturels, qu’ils renforcent d’ouvrages en pierres ou en bois. Ainsi cet oronyme désignera à la fois un escarpement naturel et une fortification.
Le nom du village est cité pour la première fois en l’an 955. Il se nomme alors Monte Albano, puis Monte Albani en 1118. Il est situé sur la frontière méridionale du Fenouillèdes et était une forteresse des vicomtes de Fenollet, dépendant eux-mêmes des comtes de Besalu (988-1111) puis de Barcelone (1111-1242), dont le suzerain était le roi de France.
Le 20 mars de l’an 1000, un vicomte de Fenollet assiste au pacte d’union signé entre l’Abbaye de St-Paul de Fenollet et celle de St-Michel de Cuxa.
Une branche issue des Fenollet ayant fait souche à Perapertusa va ensuite fournir une longue lignée de châtelains ou seigneurs de Montalba : de 1020 à 1479, on trouve successivement les Béranger de Perepertusa, Séguier de Perapertusa, Romeude Perapertusa, Antoine puis Margarita de Perapertusa......

 

Les 4 et 5 septembre 2021 - El Cim dels Cums*** 2301m avec bivouac

image
Pour aborder avec entrain le programme de rentrée, cette randonnée offre de nombreux atouts :
-Le parcours s’effectuera sur deux sites d’une exceptionnelle beauté : les réserves naturelles de PRATS DE MOLLO - LA PRESTE et de PY.
-Nous aurons la possibilité de passer une soirée conviviale autour du feu* sur une aire aménagée.
-Le matin, après une mise en jambes d’une quinzaine de minutes sur la piste empruntée la veille, nous gravirons le versant sud du Pla Guillem au travers les estives par un sentier parfaitement balisé. La vue portera sur la haute vallée du Tech barrée par l’imposant Costabona tout proche.
-Arrivés sur le Cim dels Cums nous profiterons alors de la pause méridienne juchés sur ce belvédère dominant les cingles escarpés aux roches sculptées par le gel et le vent.
-Pour la suite du parcours nous cheminerons sur la crête en direction de l’ouest. Nous rencontrerons deux tumulus datant de la fin du néolithique, courageusement érigés en ces lieux improbables par les peuplades vivant dans nos contrées il y a près de cinq mille ans.
-La Collada de les Roques Blanques nous surprendra ensuite et comme à chaque fois par le blanc parfait de ses rochers tels de gros glaçons éparpillés dans l’herbe rase.
-Les Esquerdes de Rotjà nous guideront toujours vers le couchant et peu après avoir rencontré un troisième tumulus transformé en "cache à sel", nous entamerons la descente par le Pla de les Eugues jusqu’au Coll Baix d’où un sentier bucolique nous ramènera sans effort à notre point de départ.

 

26 et 27 juin - Pic de Crabère*** (09) - Refuge - bivouac

image

1er Jour Samedi 26 Juin: (dénivelé + 1084 m); Distance 9,5 km; Temps 3h15. 13h_Départ de Frenchendech après le pic-nic tiré du sac. La montée est soutenue mais
régulière et traverse une magnifique forêt de hêtres centenaires pour arriver sur le plat d’Illau (2h) ou se dresse une cabane du même nom dans un très beau cirque. Puis nous continuons de grimper sur un sentier plus minéral pour déboucher sous le barrage de l’étang d’Araing. Quelques mètres de plus en hauteur, et nous débouchons sous le refuge Jacques Husson (3h15) au bord de l’Étang d’Araing. Vous êtes dans le domaine de l’ours.
2ème jour Dimanche 27 Juin: (Repos pour ceux qui ne veulent pas monter au sommet).
Départ 7h30 du refuge pour le Pic de Crabère (dénivelé + 664 m; dénivelé – 453 m; temps montée 1h45), constitue la remarquable apogée de ce beau périple. Vue 3 étoiles du haut de ces 2630m, on découvre de part et d'autre les hauts sommets frontaliers de l'Ariège et du Luchonnais, tandis qu'au sud le massif de l'Aneto occupe l'espace.
Pour ceux qui ne montent pas au pic, départ du refuge 9h00. Les deux groupes doivent se retrouver au col d’Auéran à (10h00) (dénivelé + 250 m; Temps 0h45).
Pour le retour au parking, je vous propose une boucle sauvage avec un peu de hors sentier (dénivelé + 150 m; dénivelé – 1077 m; temps 4h45), le Col d'Auarde (1954m), la Cabane des Pugues (1760m), la Cabane de Troumas (1492m), la Chapelle de l'Izard (1320m), la Passerelle des piches (1105m), Parking d'Anglade (795m).

 

version php = 7.4.25    Administration  -  site créé par Denis Lambert, à Perpignan. Pour tout renseignement, contactez Villa Flore
Nb total de visiteurs: 167819 Nb de visiteurs aujourdhui: 66 Nb visiteurs connectés: 3 - Referencement Google On n'hérite pas de la terre de ses parents ... On l'emprunte à ses enfants (Saint-Exupéry) ... Protégeons la ...