soleil

Pot-Rando'club à Perpignan,

Nous sommes le jeudi 23 novembre 2017

le Pot-Rando, amicale de randonneurs.

Image aléatoire

Le POT Rando est une association de randonneurs épris de nature.
Il est composé de deux sections proposant chacune un niveau de difficultés différent. Les randonnées ont lieu généralement le dimanche ou le weekend sur tous les massifs du département, dans l'Aude, l'Ariège ou en Catalogne et plus exceptionnellement dans les Pyrénées centrales et au-delà...


- 1er groupe : sorties conviviales accessibles à tous, de 4 à 5 heures de marche.
Une place importante est laissée à l'histoire locale.
Les pauses et le repas de midi (avec grillade la plupart du temps) ne sont pas négligés.
Le départ est fixé habituellement entre 8h30 et 9h00.



- 2ème groupe : Sorties plus physiques, de 5 à 8 heures de marche.
En période d'hiver, parcours en raquettes quand l'enneigement le permet.
Parfois sorties sur deux jours avec nuit en refuge, en gîte ou en bivouac. Dans ce cas, ceux qui le souhaitent peuvent généralement rejoindre le groupe le dimanche matin.
Départ vers 7h00

Chacun des sept organisateurs propose à tour de rôle une randonnée originale sortant des "sentiers battus".
La participation aux sorties implique soit l'adhésion annuelle au club incluant la licence (35 €), soit, dans un premier temps, l'assurance journalière de 3 € (Carte d'initiative Populaire).
Sauf exception, le rassemblement pour le départ a lieu à la piscine du Moulin à Vent. Il est possible de covoiturer.
S'il le souhaite, chaque adhérent ou visiteur reçoit par courriel le programme de la prochaine sortie, avec l’indication de son degré de difficulté, du temps de marche, du dénivelé...
Pour une première participation, il est souhaitable de contacter l'organisateur de la sortie...

pour toute précision complémentaire n'hésitez pas à contacter l'un des organisateurs:



Didier : 06 45 67 54 42 - Jean-François : 06 20 40 63 05 - Guillaume : 06 89 62 03 00 - Gérard : 06 79 48 20 41 - Jean : 06 63 80 33 35 - Cathy : 06 52 14 10 16
Daniel : 06 67 39 17 10 - Jean-Paul : 06 29 99 45 28

contact : Pot-Randos

Liens : Guide de la Nature - Flore - FSGT -
Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59

Dimanche 15 octobre 2017 Ceret capitale du Vallespir*

image Cette agréable ville est assise sur le versant de la montagne du Bularic. La douceur de son climat, sa position géographique, ses cerises mais aussi son histoire font de cette ville une attachante cité aux facettes multiples où se marient de façon heureuse les traditions populaires et l’art moderne.
La ville de Céret est nationalement connue pour ses cerises. Chaque année les premiers fruits récoltés de la saison sont destinés au chef de l’Etat.
Le nom de Ceret apparaît dans la documentation en 814 sous la forme primitive de « vicus Sirisidum » ainsi que l’église Saint Pierre. Cette précocité, le terme de vicus (village) et la mention de l’église déjà existante, font penser à un petit centre rural d’origine antique, bien installé dans la partie la plus fertile et la mieux exposée de la vallée du Tech.
La forme sirisidum procède du latin ceresetum (cerasus= cerisier) et suggère une plantation de cerisiers ce qui correspondrait à la tradition arboricole du lieu...

 

DIMANCHE 08/10/2017 PIC DE LA TOSA (2340m)***

image Sommet peu connu, pour ne pas dire ignoré, entre France et Espagne, le Pic de La Tosa n’est pas des plus faciles à atteindre. Une longue marche d’approche sera nécessaire par sentier et piste à la dénivellation variable. Le couvert forestier y est abondant dans sa première partie. Surtout lorsque nous longerons le canal Sant Pere bordé de champs et de murets. Au Devinalles, nous bifurquerons à gauche. Et ce n’est qu’après un pylône de télécommunication que nous quitterons définitivement, hormis un cours tronçon, les sentes. Les pentes s’accentueront alors. Le dénivelé se fera fortement sentir. Forêt et roche pour tout environnement, en particulier le Roc de l’Aliga. Éparpillement de rochers de toutes tailles, il nous mènera jusqu’au dôme dégagé offrant une vue splendide sur la cerdagne et l’Espagne. Le sommet n’est pas caractéristique. Seule la borne 434 indique sa position. Les bornes et croix frontières, résultat du traité des Pyrénées du 7 novembre 1659 entre le royaume de France et d’Espagne, ont été mises en place sous Napoléon III. Pour la plupart, elles sont difficiles à trouver.

 

Dimanche 1er octobre 2017 Vicomté de Fenouillet**

image Fenouillet est un tout petit village composé de sept hameaux, dont le principal, « la Vilasse », est encadré par les ruines de deux fortifications : le château de Saint-Pierre au nord et le Castel Sabarda au sud. Au Moyen Age, alors que cette seigneurie était la capitale du Fenouillèdes, un troisième château : le Castel-Fizel lui était rattaché. Il ne reste malheureusement plus grand-chose de sa puissance passée, mais le cadre naturel, et notamment les gorges de Saint-Jaume sont superbes.
La seigneurie de Fenouillet apparaît aux alentours de l’an mille, c’était alors le siège d’une vicomté détenue par les comtes de Besalù. Elle fut officiellement citée pour la première fois en 1070, lorsqu’elle passait sous l’autorité des comtes de Barcelone, avant de rejoindre la Maison d’Aragon qui la conserva jusqu’à la Croisade contre les Albigeois.
Durant ces terribles évènements, nous savons, que le dernier vicomte des lieux, Pierre IV de Fenouillet, prit une part active dans la lutte contre les Croisés et que ses châteaux servirent de refuges à de nombreux chevaliers faidits (dépossédés de leurs biens).
En 1229, lorsque le comte de Toulouse conclut la paix avec le roi de France (Traité de Meaux Paris), Pierre IV fut contraint de déposer les armes et céder son château ainsi que l’ensemble du Fenouillèdes à un certain Nunez Sanche, comte de Roussillon.
Treize ans plus tard........
la suite dimanche :)

 

Dimanche 24 septembre 2017 Puig de l'Estella** 1782m - Rando gastronomique

image Après les sommets et les crêtes de haute-montagne, le POT vous convie dans des contrées plus accessibles, mais non moins plaisantes, que ce soit pour nos yeux que pour nos papilles. Le Puig de l’Estelle, splendide belvédère, nous offrira de très beaux points de vue sur la plaine ainsi que sur le Canigou. Il surplombe aussi les mines de Batère, les dernières en activité sur le département, dont les vestiges nous accompagneront tout au long de la randonnée, jusqu’au repas qui se fera dans des anciens baraquements. Il s’agit du refuge de Batère, sympathique lieu idéalement situé le long du GR10, une des bonnes tables montagnardes.

 

Dimanche 17 septembre 2017 Castellnou*

image Le château vicomtal de Castellnou fut construit vers 988-990, pour servir de capitale militaire et administrative à la vicomté de Vallespir, crée lors du partage des comtés d’Oliba Cabreta, Comte de Cerdagne et de Besalù, entre ses enfants, Bernard Taillefer, héritier du Comté de Besalù, du Vallespir, du Fenolledes (Fenouillèdes) et du Perapertuses (Peyrepertuse), et Guifred, qui hérite de la Cerdagne, du Conflent et du Capcir.
Ce « château neuf » fut érigé sur le territoire primitif de Cameles (Camelas), dont l’ancien château, cité en 941 fut le berceau de la famille vicomtale, issue des seigneurs de Cameles.
Castellnou apparaît pour la première fois dans l’’histoire en 993, à l’occasion d’un plaid qui s’y tint sous la présidence de la comtesse Ermengarde, veuve du comte Oliba de Cabreta. Un Oliba vicomte y était présent, qui doit être le même qu’Oliba, le plus jeune fils d’Ansemond, seigneur du château de Cameles en 941.
Ce qui est certain, c’est que le successeur de cet Oliba, Guillem 1er (dès 1003), petit- fils d’Ansemond de Cameles, s’intitule en 1017 « vicomte du Vallespir » et « vicomte de Castellnou » en 1020. Ce dernier est le premier des onze autres vicomtes qui se succèderont jusqu’en 1321.
La vicomté de Castellnou comprenait outre le Vallespir proprement dit, la majeure partie des Aspres jusqu’à la vallée de la Têt et jusqu’à Ponteilla et Llupia inclus.
Appuyés sur ces vastes possessions les Castellnou furent durant le haut moyen âge la plus puissante famille féodale du pays.......

 

Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59
haut de page
version php = 7.0.25    Administration  -  site créé par Denis Lambert, à Perpignan. Pour tout renseignement, contactez Villa Flore

Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function eregi() in /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/visites/visites.php:30 Stack trace: #0 /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/includes/pied.php(25): include() #1 /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/accueil/afficher_page.php(342): include('/homepages/16/d...') #2 {main} thrown in /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/visites/visites.php on line 30