Il y a 123 photos transférées Pot'Randos randonnées Perpignan Pyrénées Orientales raquettes - Afficher Page 1
soleil

Pot Rando'Club   à Perpignan - Randonnées, Raquettes ...

Nous sommes le samedi 23 novembre 2019    Nous fêtons les : Clément - Clémentine - Félicia - Félicie - Rachilde -   Demain : Augusta - Flora - Flore -

Pot Randos Club

Image aléatoire

Venez nous rejoindre pour randonner en toutes saisons dans nos belles Pyrénées (Pyrénées-Orientales, Aude, Ariège, Catalogne...)

Deux niveaux sont proposés:


Celles ci se pratiquent le dimanche et parfois sur le weekend avec bivouac, refuge ou gîte.

Vous pouvez consulter le programme du semestre en cliquant sur la rubrique "Programme" en haut de la page.

Pour participer à une première sortie, veuillez préalablement prendre contact avec l'organisateur de la randonnée :

Didier 06 45 67 54 42 – Jean-François 06 20 40 63 05 - Guillaume 06 89 62 03 00
Cathy 06 52 14 10 16 – Jean 06 63 80 33 35 – Daniel 06 67 39 17 10 – Jean-Paul 06 29 99 45 28.

Ensuite, il vous suffira de vous rendre sur le lieu de rendez vous à l'heure indiquée, en principe sur le parking de la piscine du Moulin à Vent à Perpignan.
Vous choisirez alors soit, à titre d'essai, de ne prendre que l'assurance/participation à cette randonnée (3 euros), soit de souscrire à la licence annuelle (35 euros)
Pour nous rendre sur le lieu de départ de la rando, nous pratiquons bien évidemment le covoiturage.


Liens : Guide de la Nature - Flore - FSGT -
Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76

Dimanche le 8 avril 2018 La Palme*

image
Le nom découlerait de l’ancien occitan qui désignait une taxe dont devaient s’acquitter ceux qui souhaitaient pêcher sur les terres du seigneur. Le village se trouve au bord d’un étang. Il est cité sous l’appellation Palma dans un document de 814.
Il existe une autre thèse qui fait dériver le toponyme du latin palma (= branches, jeunes bois).
Durant la préhistoire et durant l’Antiquité, le cordon littoral sableux qui cerne l’étang de La Palme n’était pas encore formé. Le site de l’actuel village se trouvait donc en bordure de mer.
Dès 805, Charlemagne fit don du site de l’actuel village à la prestigieuse abbaye bénédictine de Lagrasse. A la même époque le lieu-dit Saint Pancrace devint le fief de la maison seigneuriale de Narbonne.
Des textes datant de 814 attestent de l’existence d’un lieu de culte « palma cella » dédié à Saint Jean l’Evangéliste. Au XIe siècle un château appartenant à la puissance ecclésiastique fut construit près de l’église Saint Jean. Il aurait abrité un prieuré bénédictin dépendant de l’abbaye de Lagrasse.
Le village s’est constitué au XIIe siècle autour de ce lieu de prière. La petite chapelle s’avéra trop petite pour dispenser le besoin de spiritualité locale. C’est ainsi que l’église actuelle fut appelée à remplacer le vieil édifice. Sa consécration intervint en 1147...

 

samedi 31 mars et dimanche 1er avril 2018 LE PUIG DE DORRIA*** 2547m Raquettes

image

Pour cette randonnée nous menant au Puig de Dorria, que nous avons déjà eu le plaisir d’atteindre par le versant Français, nous nous rendrons en Catalogne sud en quête d’un nouveau parcours, d’un nouveau plaisir. Le refuge du Corral Blanc nous accueillera pour la nuitée de samedi. Une belle soirée de groupe, comme chaque fois.
Le lendemain, une longue crête minérale verdissante à la belle saison nous attendra : la Serra de Planès ou Serra de la Vaquerissa. Avant de cheminer sur cette crête, nous rejoindrons le Collet de les Barraques par la piste, puis la Barraca de Feliu hors piste, puis hors sentier. Un point de repère sympathique, quoique discret. De loin, elle ressemble à un cairn, bien plus qu’à un abri. Elle se fond dans le paysage dénudé, comme posée là par hasard. Une curiosité à découvrir. L’abri dépassé, un fort dénivelé se présentera, que nous gravirons à pas mesurés dans sa partie la moins pentue. Nous arriverons alors sur la crête. En pente régulière et soutenue, elle offre un panorama à 360°, dont une ceinture de sommets enneigés. Tossa del pas dels Lladres et Puigmal seront toujours en vue. Le Puig de Dorria, non loin de laTossa del pas dels Lladres, se profilera sur la ligne de faîte, aussi discret que la Barraca de Feliu. De loin, le dôme se laisse à peine deviner. Et la crête s’étirera jusqu’à ce que nous l’atteignions.

 

Dimanche le 25 mars 2018 ANSIGNAN*

image Si la légende est une facette majeure de la mémoire collective, son sens originel est souvent difficile à saisir. Une certitude cependant : le seul fait qu’elle se soit maintenue à travers les siècles, sans support écrit, par la seule intervention de la bouche à oreille, prouve son intérêt.
Les collectivités humaines ont ainsi préservé un savoir qu’elles nous transmettent aujourd’hui. Saurons-nous appréhender le sens du message qu’elles véhiculent depuis la nuit des temps ?
Les anciens du village d’Ansignan, au coeur des Fenouillèdes nous ont transmis cette légende étonnante évoquant la construction du fameux aqueduc, la reine Sémiramis et les jardins suspendus de Babylone…
Le pont aqueduc d’Ansignan est une curiosité architecturale qui a fait couler beaucoup d’encre, sans qu’on puisse déterminer avec précision ce qui justifia la construction en ce lieu d’un ouvrage de 170 mètres de long.
Une analyse du laboratoire d’archéométrie de l’université de Rennes permet de dater les briques qui entrent dans la construction des arches du milieu du 3ème siècle de notre ère...

 

Samedi 17 et dimanche 18 mars 2018 La portella blanca d’Andorra (2517m).*** - raquettes

image Quelle magnifique vallée sauvage et préservée.
Au fil d’une montée régulière et tranquille,dans le fond d’une vallée suffisamment large et ouverte pour être lumineuse,mais bordée de pics rocheux pour un cadre grandiose,vous traversez l’ensemble des étages montagnards,jusqu’au large col d’altitude,à la frontière des trois pays :Andorre,Espagne et France.

 

Dimanche le 11 mars 2018 Corneilla de Conflent **

image Corneilla était la capitale d’été des comtes de Cerdagne-Conflent, le village Hix demeurant la résidence d’hiver. C’est au cours du XIe siècle que les comtes s’installent à l’initiative de Guifred dans leur « palau d’estiu ». Aujourd’hui devenue maison particulière, une partie de son palais comtal existe encore, à droite de l’église signalée par une tour ronde et quelques mètres de courtine attenante dans laquelle s’ouvrent la grande porte encore visible, couverte en plein cintre. La 1ère mention du château ou palais est de 1047, où le comte Raimon, fils aîné de Guifred de Cerdagne, entouré de ses feudataires, préside un plaid en son palais de Corneilla (in Palatio Corneliani). Protégée par un élégant clocher donjon, l’église s’exprime telle une forteresse sur les terres du Conflent. La façade occidentale est surmontée d’un parapet crénelé et percé de courtes meurtrières Dans l’église, dédiée à Sainte Marie, mentionnée en 1018, le comte Guillaume Jorda installa en 1097 une communauté de chanoines vivant sous la règle de St Augustin, accomplissant la volonté de son père Guillem Raimon dans son testament établi le 7 10 1094. On comptait en 1098 12 chanoines dirigés par un prieur et placé sous l’autorité de l’évêque d’Elne. En fait le monastère tel qu’il se présente de nos jours ne fut construit qu’à la fin du XIIe s...

 

Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76
haut de page
version php = 7.2.24    Administration  -  site créé par Denis Lambert, à Perpignan. Pour tout renseignement, contactez Villa Flore
Nb total de visiteurs: 64803 Nb de visiteurs aujourdhui: 18 Nb visiteurs connectés: 3
On n'hérite pas de la terre de ses parents ... On l'emprunte à ses enfants (Saint-Exupéry) ... Protégeons la ...