soleil

Pot-Rando'club à Perpignan,

Nous sommes le jeudi 23 novembre 2017

le Pot-Rando, amicale de randonneurs.

Image aléatoire

Le POT Rando est une association de randonneurs épris de nature.
Il est composé de deux sections proposant chacune un niveau de difficultés différent. Les randonnées ont lieu généralement le dimanche ou le weekend sur tous les massifs du département, dans l'Aude, l'Ariège ou en Catalogne et plus exceptionnellement dans les Pyrénées centrales et au-delà...


- 1er groupe : sorties conviviales accessibles à tous, de 4 à 5 heures de marche.
Une place importante est laissée à l'histoire locale.
Les pauses et le repas de midi (avec grillade la plupart du temps) ne sont pas négligés.
Le départ est fixé habituellement entre 8h30 et 9h00.



- 2ème groupe : Sorties plus physiques, de 5 à 8 heures de marche.
En période d'hiver, parcours en raquettes quand l'enneigement le permet.
Parfois sorties sur deux jours avec nuit en refuge, en gîte ou en bivouac. Dans ce cas, ceux qui le souhaitent peuvent généralement rejoindre le groupe le dimanche matin.
Départ vers 7h00

Chacun des sept organisateurs propose à tour de rôle une randonnée originale sortant des "sentiers battus".
La participation aux sorties implique soit l'adhésion annuelle au club incluant la licence (35 €), soit, dans un premier temps, l'assurance journalière de 3 € (Carte d'initiative Populaire).
Sauf exception, le rassemblement pour le départ a lieu à la piscine du Moulin à Vent. Il est possible de covoiturer.
S'il le souhaite, chaque adhérent ou visiteur reçoit par courriel le programme de la prochaine sortie, avec l’indication de son degré de difficulté, du temps de marche, du dénivelé...
Pour une première participation, il est souhaitable de contacter l'organisateur de la sortie...

pour toute précision complémentaire n'hésitez pas à contacter l'un des organisateurs:



Didier : 06 45 67 54 42 - Jean-François : 06 20 40 63 05 - Guillaume : 06 89 62 03 00 - Gérard : 06 79 48 20 41 - Jean : 06 63 80 33 35 - Cathy : 06 52 14 10 16
Daniel : 06 67 39 17 10 - Jean-Paul : 06 29 99 45 28

contact : Pot-Randos

Liens : Guide de la Nature - Flore - FSGT -
Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59

Le Dimanche 24 avril 2016 Força Real**

Situé à un carrefour stratégique menant au Nord en Fenouillèdes, à l’Ouest en Conflent et Cerdagne, à l’Est à Perpignan et au Sud en Vallespir et vers l’Espagne, le lieu de Millas a toujours été un gros bourg économiquement dense et dont l’histoire remonte à l’époque néolithique. De cette période ont été mises à jour des haches en pierre polie au lieu-dit de Palaus et le site du village lui-même était habité dès huit siècles avant J.-C. comme en témoigne le cimetière à incinérations de l’époque des « Champs d’Urnes » situé à l’ouest de l’actuelle agglomération.
Le nom Millares est cité pour la première fois en 898 dans un texte qui mentionne également une prise d’eau et le canal d’eau qui arrosait le territoire situé sur la rive gauche de la Têt. En 915 Millares devient Miliare, puis Milarium, Milliarios et aux XIe et XIIe siècles Miliars, Millats, Millars et enfin au XVIIe siècle Millas. Si l’on en croit le blason de la ville, représentant une plante en épi, le nom de Millas découlerait de la culture intensive du mil, mill en catalan, dès le Moyen-Age.

Les plus anciennes constructions visibles sont les vestiges du château construit au XIIIe ou XIVe siècle, au centre du village, et sans doute en remplacement d’un édifice antérieur. A cette époque............

 

dimanche 17 avril 2016 PIC DE GINEVRE 2382M*** en raquettes

Comme à Malniu, cette fois-ci au départ de Fontrabiouse, nous n’emprunterons pas de sentier déterminé, mais une crête forestière que nous longerons. Le parcours sera marqué par d’anciens murets, preuve d’une activité humaine intense dans le passé. Par moments, nous aurons même l’impression de marcher sur de vieilles sentes. Nous frôlerons le roc de la font viva et quelques espaces dégagés avant d’atteindre une piste de ski et de rejoindre le serrat del bosc nègre. Du terminal du télésiège, Le pic de Ginèvre pointera alors le bout de son sommet. Une légère descente nous permettra de rejoindre une autre piste de ski, que nous remonterons jusqu’à la table sommitale.

 

Dimanche 10 avril 2016 Jujols**

Entre Serdinya et Olette la rive gauche de la Têt est coupée par deux ravins (Claraneil et Lavall) entre lesquelles s’élèvent des collines escarpées, contreforts de la montagne qui sépare cette vallée de celle de Conat ; à mi- pente, sur les hauteurs, se niche à 960m d’altitude le village de Jujols dont le territoire s’étend des bords de la Têt jusqu’au sommet du mont Coronat entre 550m et 2132m d’altitude.
La 1ère mention connue de Jujols, Iullols, remonte à l’an 930.Jujols apparaît à l’origine comme une portion de la Séjonie ou Sajonia du Conflent qui était au Moyen Age une circonscription judiciaire dont Serdinya était le siège ; elle était administrée par un officier de justice (saig en catalan).
Les souverains du pays s’en étaient réservés la juridiction mais ils en avaient aliéné le domaine en y créant quelques fiefs de chevaliers. Ses terres étaient possédées à titre allodial par quelques familles établies à Villefranche à la fin du XIIIe s. En 1265, Guillem de Cornillach de Villefranche achète cette seigneurie au roi Jacques 1er d’Aragon et le transmet à ses descendants.....

 

Dimanche 3 avril 2016 - Le Pic de Camporells*** 2671m (en raquettes)

image
Nous démarrerons de la station de Formiguères qui vient de fermer ce weekend. Utiliser les pistes de ski nous assurera un parcours enneigé tout au long de cette première grimpette jusqu’à la Serra de Mauri d’où nous aurons une vue plongeante sur le cirque des Camporells délimité par les pics Pérics, Porteille Gran, Mortès, Mortiès... après une brève descente, nous prendrons pied sur ce bel écrin où se cachent les lacs encore gelés puis, par une agréable montée, nous contournerons notre objectif afin de le gravir par son arrête sud-ouest…

 

Dimanche 27 mars 2016 - La Trinité Prunet Bellpuig*

image La Trinité : en 899 première citation de la Serra Sancti Petri.
Elle fut consacrée en 953 par Riculfe II évêque d’Elna. Ce sanctuaire était l’église paroissiale du village de la Serra (toponyme désignant une croupe allongée entre deux vallées). En 1367, il est fait mention d’un autel dédié à la Sainte Trinité. Mais ce n’est qu’au XVIIe s que cette dénomination l’emportera sur le vocable originel.
Véritable joyau de l’art roman, l’édifice actuel est le fruit de deux grandes campagnes de construction ; la grande nef fut érigée fin du XIe s
et le chevet semi circulaire début XIIe s, le collatéral semi voûté fut greffé au sud de la nef au début du XIIIe s.
La trinité de Bellpuig est surtout connue pour les magnifiques ferrures de sa porte méridionale du XIIe s et pour son Christ roman, en bois polychrome la Santa Majestat qui fait toujours l’objet d’une grande vénération populaire. Au-dessus du village sur le mont dominant l’église Saint Pierre, se trouvent les ruines du château médiéval de Bellpuig..........

 

Pages Infos : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59
haut de page
version php = 7.0.25    Administration  -  site créé par Denis Lambert, à Perpignan. Pour tout renseignement, contactez Villa Flore

Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function eregi() in /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/visites/visites.php:30 Stack trace: #0 /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/includes/pied.php(25): include() #1 /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/accueil/afficher_page.php(342): include('/homepages/16/d...') #2 {main} thrown in /homepages/16/d358035535/htdocs/potrandos/visites/visites.php on line 30